Motorola nous a conviés à Londres pour suivre en temps réel… un show qui se tient à São Paulo. Effectivement, Motorola a vu grand pour dévoiler trois produits. Un Moto G dont nous connaissions presque tout, mais aussi deux Moto X. Personnellement, je me suis intéressé de plus près au Moto X Play avec ses caractéristiques techniques inférieures au Moto X Style.

c_Motorola Moto X Play DSC09535

Motorola a choisi d’introduire une nouvelle variante du Moto X. Le Moto X Play (Snapdragon 615) est moins puissant que le Moto X Style (Snapdragon 808). Il n’en reste pas moins intéressant avec son capteur photo arrière de 21 mégapixels et son écran bien plus facile à prendre en main (5,5 pouces en définition Full HD contre 5,7 pouces en définition QHD pour le Moto X Style), sans oublier son prix (399 euros contre 499 euros).

 

Un design grossier mais une bonne finition

Sa conception vous rappellera sans doute le Moto X (2014), Motorola ne s’est en effet pas trop foulé. Le Moto X Play paraît néanmoins robuste malgré une conception tout en plastique, un design assez grossier et un poids conséquent – d’ailleurs, Motorola ne l’a pas précisé dans les caractéristiques, mais avec une dalle 5,5 pouces avec une batterie de 3630mAh, attendez-vous à plus de 150 grammes au compteur (179 grammes pour le Moto Style).

c_Motorola Moto X Play DSC09579

c_Motorola Moto X Play DSC09580
c_Motorola Moto X Play DSC09581

Il est certifié IP52, ce qui signifie qu’il est à peine résistant à l’eau (« Protégé contre les chutes de gouttes d’eau jusqu’à 15° de la verticale » nous explique Wikipedia). Avec cette certification, je ne tenterai pas de mettre quelques gouttes d’eau dessus… Il peut néanmoins se protéger de quelques grains de sable (au mieux).

Différence de taille avec le  Moto X (2014)

Différence de taille avec le Moto X (2014)

 

Une dizaine de coloris

Le Moto X Play est personnalisable. Ne vous attendez pas à choisir le bois le plus rare, Motorola offre une dizaine de coques en différents coloris (au moins 18), dont des coloris flashy et d’autres plus sobres. Rose bonbon, vert pomme, noir, marron… Il devrait y en avoir pour tout le monde. Et vous pourrez toujours changer cette coque arrière (très souple mais résistante), comme sur le nouveau Moto G.

c_Motorola Moto X Play DSC09583
c_Motorola Moto X Play DSC09543
c_Motorola Moto X Play DSC09538

Un écran convaincant et deux capteurs photo avec du potentiel

La dalle de 5,5 pouces en définition Full HD 1080p est convaincante. Les couleurs sont riches, les angles de vision sont bons, les contrastes également… Un écran de qualité.

c_Motorola Moto X Play DSC09528

Le capteur 21 mégapixels en ouverture f/2.0 est le même que le Moto X Style, il permet néanmoins de filmer en 1080p à 30 images/seconde, alors que son confrère peut filmer jusqu’en 4K. Cette différence peut s’expliquer pas la différence de performances. Néanmoins le Snapdragon 615 est capable de filmer en 4K d’après Qualcomm. Cela pourrait donc être des limitations du fabricant de smartphones (pour des raisons techniques et/ou marketing).

c_Motorola Moto X Play DSC09519

 

Android 5.1.1 de base

Côté logiciel, le Moto X Play embarque nativement Android 5.1.1 Lollipop, avec la promesse de recevoir Android M dès que possible.

c_Motorola Moto X Play DSC09534

On retrouve une interface « pure » avec l’ensemble des solutions et logiciels de Motorola, à savoir Moto Voice l’assistant vocal capable de fonctionner sans connexion, Moto Assist – un outil d’automatisation (que nous avons déjà évoqué), Moto Actions (Moto Gestes en français, comme son nom l’indique, permet de lancer des actions avec de simples gestes) mais aussi Moto Display. Rien de nouveau, aucune surprise, néanmoins ces fonctions complètent bien Android Lollipop, déjà très complet.


 

Nos premières impressions…

Doit-on attendre le Moto X Play avec beaucoup d’enthousiasme ? Je garde une réserve pour diverses raisons : son design n’est pas attrayant, et il lui manque quelques fonctions qui me semblent importantes (comme un lecteur d’empreintes digitales). Néanmoins, il a des arguments à faire valoir : un écran convaincant, deux capteurs photos avec du potentiel, Android 5.1.1 de base sans superflu, une bonne conception, un port microSD, un choix de couleurs important… et un bon positionnement prix (à partir de 399 euros en version 16 Go).