À peine est-il présenté que le Motorola Moto G (3e gen) fait déjà l’objet de modifications poussées. Première étape, le portage de TWRP, un recovery alternatif bien connu des flasheurs compulsifs.

android recovery custom twrp 2.7 image 01

Avant de commencer à installer une nouvelle ROM ou de flasher des fichiers sur son téléphone, la première étape consiste souvent à déployer un custom recovery, offrant plus de libertés et permettant de créer une sauvegarde de son téléphone. Dans ce domaine, le plus répandu à l’heure actuelle est sans aucun doute TWRP (Team Win Recovery Project). Ce dernier est d’ailleurs désormais supporté par un nouveau venu, le Motorola Moto G 2015 (3e gen), présenté la semaine dernière.

Voir également : Prise en main du Motorola Moto G 2015 (3e gen)

Un développeur connu sur le forum XDA sous le nom de squid2 propose depuis ce week-end une version du célèbre recovery compatible avec le dernier-né de Motorola. Bien qu’il ne l’ait pas essayé lui-même pour la simple et bonne raison qu’il ne possède pas le téléphone en question, de nombreux utilisateurs confirment son bon fonctionnement. Attention néanmoins, il ne s’agit encore que d’une version précoce, qui peut donc encore contenir certains bugs. Elle est donc à réserver aux utilisateurs confirmés qui savent précisément dans quelle aventure ils se lancent.

À noter également qu’avant de réaliser cette manipulation, le bootloader du Moto G (3e gen) doit être déverrouillé. Pour cela, Motorola propose un service en ligne directement sur son site Internet.

Comme toujours, la manipulation est quant à elle très simple puisqu’il suffit de télécharger le fichier en question et de le flasher par le biais de la commande « fastboot flash recovery ». À tenter à vos risques et périls néanmoins, d’autant que la phase de test n’est pas terminée.