Déjà portée sur un grand nombre de terminaux, la ROM alternative CyanogenMod étend son champ d’action. Depuis peu, deux nouveaux smartphones, de Motorola et Huawei, ont ainsi rejoint la très longue liste des appareils supportés.

 cyanogenmod-12-1-rom

Ces derniers jours, la liste des appareils sur la page de téléchargement de la ROM CyanogenMod s’est étendue de deux nouveaux noms dans la catégorie « vendeur inconnu », un certain « mt2 » et un « otus ». Si pour beaucoup ces noms de code  ne signifient pas grand-chose, il s’agit en réalité des Huawei Ascend Mate 2 et Motorola Moto E (2015). Chacune de ces ROM, pesant autour de 250 Mo, est au format « nightly build », c’est-à-dire un format encore non définitif, mis à jour quotidiennement afin de régler ses différents bugs et apporter petit à petit de nouvelles fonctionnalités. Par ailleurs, rappelons que CyanogenMod, comme tous les ROM alternatives désormais, n’intègre pas les Google Apps, désormais fournies dans un fichier séparé.

C’est une bonne nouvelle pour ces deux smartphones, pour qui les alternatives logicielles sont encore rares. CyanogenMod étant open source, l’arrivée de cet acteur sur un téléphone annonce bien souvent l’arrivée de nombreuses déclinaisons plus ou moins qualitatives dans les jours/semaines/mois qui suivent.

Avant de se lancer sur la page de téléchargement (ici pour l’Ascend Mate 2 et ici pour le Moto E 2015), il est important de bien peser les risques d’une telle manipulation. En dehors des possibles risques liés au flash d’une ROM (pouvant aller jusqu’à rendre totalement inutilisable le téléphone), il s’agit là de ROM encore expérimentales qui peuvent encore présenter divers bugs au quotidien. À l’heure actuelle, c’est le prix à payer pour ne plus rester avec le firmware originel de son Ascend Mate 2 ou Moto E 2015.