Verizon et Motorola ont présenté le Motorola Droid Turbo 2, un smartphone haut de gamme réservé à l’opérateur numéro 1 des États-Unis, et dont la particularité est de posséder un écran (presque) incassable.

moto-droid-turbo2-featexp-design-refresh-d6hue5r

Verizon est une entreprise privilégiée. Chaque année, Motorola propose des smartphones exclusivement concoctés pour cet opérateur américain, qui se classe d’ailleurs premier opérateur national devant AT&T, Sprint et T-Mobile. Et les smartphones que propose Motorola ne sont pas des produits dit « rebrandés », mais bien des produits uniques. Cette année, Verizon présente donc le Motorola Droid Turbo 2, un terminal dont l’écran est réputé incassable.

Mais d’abord, ce qui en fait un mobile haut de gamme, c’est tout simplement les composants choisis par le constructeur. Le Motorola Droid Turbo 2 est doté d’un écran AMOLED de 5,4 pouces avec une définition QHD (1440 x 2560 pixels), lui offrant une densité de pixels supérieure à celle que l’on peut par exemple avoir sur un LG G4. On y trouve également un processeur Snapdragon 810, puce puissante, mais controversée de l’année, 3 Go de mémoire vive, une capacité de stockage interne de 32 ou 64 Go (et extensible via microSD), un appareil photo dorsal de 21 mégapixels, une caméra frontale de 5 mégapixels, ou encore une (grosse) batterie de 3760 mAh.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour rendre son écran « incassable », particularité reine de ce mobile, Motorola a intégré une technologie qu’il baptise Turbo Shatter Shield. Il s’agit en fait de la construction d’une façade en cinq éléments. On y trouve donc une plaque en aluminium pour la base, la dalle AMOLED ensuite, une dalle tactile double épaisseur, une vitre intérieure, et une protection d’écran supplémentaire. D’après les premières photographies et vidéos du mobile, cette épaisseur ne semble pas trop jouer sur l’effet de « profondeur » de l’écran, un bon point pour un mobile qui se veut haut de gamme.

La coque arrière semble faite de kevlar. Le mobile sera commercialisé aux États-Unis dès le 29 octobre prochain dans les boutiques de l’opérateur. Il en coûtera 624 dollars pour la version 32 Go et 720 dollars pour la version 64 Go. Il se murmure également qu’une variante internationale pourrait suivre.