Officialisé en octobre dernier de l’autre côté de l’Atlantique, le Moto X Force de Motorola s’apprête à faire ses premiers pas en France. Il mise non seulement sur des caractéristiques haut de gamme, mais aussi sur un écran promettant de résister aux chocs les plus sévères.

moto-x-force-3

On l’attendait pour l’Europe, et c’est désormais officiel. Celui que l’on connaît aux États-Unis sous le nom de Droid Turbo 2 porte bel et bien le nom de Moto X Force en France, et s’apprête à rejoindre les rayonnages des revendeurs. On le trouvera dans les prochaines heures sur le site Amazon, qui en détiendra l’exclusivité, avant qu’il ne soit proposé sur le site de Motorola, courant décembre. C’est bien sûr son prix qui nous intéresse tout particulièrement aujourd’hui, puisque le téléphone avait déjà été officialisé – fiche technique comprise – aux États-Unis, pour un prix de 624 à 720 dollars. En euros, le prix de départ du téléphone est de 699 euros. Autant dire que c’est l’appareil le plus onéreux jamais proposé par Motorola. Pour rappel, le Moto X Style, lancé lui aussi sous l’ère Lenovo, était facturé 499 euros lors de sa sortie, l’été dernier, et représentait le segment premium de la marque.

 

Un boîtier standard, mais un écran « incassable »

Si le prix du Moto X Force est aussi élevé, c’est avant tout parce que l’appareil promet une résistance aux chocs bien meilleure que celle de ses concurrents, notamment au niveau de son écran. Celui-ci, présenté comme « le premier écran incassable au monde » est composé de cinq couches, et promet d’absorber les chocs. Certains en sont tout de même venus à bout, comme le montre cette vidéo, mais on peut du moins espérer que le Moto X Force ne rejoigne pas la cohorte de téléphones aux écrans étoilés que les mobinautes sont contraints de conserver, faute de pouvoir s’offrir une réparation onéreuse.

moto-x-force-2

Pour le reste, on retrouve un smartphone haut de gamme du moment. Le smartphone est en effet équipé d’un écran de 5,4 pouces AMOLED de définition QHD, mais aussi d’un SoC Snapdragon 810, de 3 Go de RAM, de 32 à 64 Go de mémoire interne, d’un port microSD et d’un appareil photo dorsal de 21 mégapixels. Côté autonomie, Motorola promet que sa batterie de 3760 mAh, associée à un mode d’économie d’énergie TurboPower, lui permettra de tenir jusqu’à 48h. Le tout est contenu dans un appareil au contour métallique et au dos en nylon ou cuir, selon les options choisies. En décembre, en effet, le téléphone apparaîtra sur le service de personnalisation Moto Maker, et permettra aux intéressés de customiser leur Moto X Force, moyennant finance.

À lire : Le business des écrans cassés

moto-x-force

Le Motorola Moto X Force se situe à ce jour parmi les smartphones les plus onéreux qui marché, devant des Galaxy S6 de Samsung que l’on trouve désormais autour de 500 euros, devant un G4, et devant un Xperia Z5. Il se démarque toutefois de ses concurrents par le choix non plus d’une innovation en termes de fonctionnalités et d’options – il est dépourvu de lecteur d’empreintes digitales, par exemple – mais choisit une posture que l’on aimerait voir un peu plus souvent : la longévité. Une garantie de quatre ans contre le bris et les fissures sera d’ailleurs fournie aux propriétaires du téléphone, sous réserve qu’ils n’aient pas ôté le film protecteur placé sur l’appareil.