Sur son stand du Mobile World Congress 2016, Intel faisait la démonstration d’un produit particulièrement intéressant et prometteur : Intel Big Screen. La promesse ? Attacher son smartphone Android sur un dock, afin de l’utiliser comme unité centrale sur un grand écran. Le mode Continuum de Microsoft en version Android, en quelque sortes.

intel-bigscreen

Crédit image : The Register

Plus précisément, Intel montrait sur son stand du MWC un prototype de smartphone dénommé SoFIA pour Smart or Feature Phone with Intel Architecture. Un « petit » smartphone doté d’une puce Atom x3, de 2 Go de RAM et de 16 Go de mémoire interne. Ce smartphone modifié, surtout est capable de se brancher à un câble HDMI et de se connecter à un clavier et une souris. En d’autres termes, SoFIA permet de transformer son smartphone Android en un minuscule PC capable d’afficher sur un écran externe non pas l’interface du téléphone, mais une version modifiée d’un bureau sous Linux.

Pour parvenir à transformer ce smartphone qui tourne sous une version d’Android modifiée par Intel en un PC sous Linux, Intel a fait en sorte que les deux OS partagent le même Kernel Linux et plus précisément celui d’Android. Concrètement, il est possible de lancer des applications Android sur la version Linux affichée en plein écran, ou de lancer des vidéos contenues sur le téléphone avec des applications installées, là encore sur le téléphone, puisque les deux OS ont accès au même matériel du téléphone grâce à des pilotes communs.

 

Des contraintes techniques encore très fortes pour un déploiement auprès du grand public

Le mode grand écran supporte d’ailleurs le multifenêtre, ce qui rend l’ensemble très pratique dans un cadre de productivité. Pour l’instant, note le site The Register, qui a vu le projet de près, l’écran du téléphone est éteint quand il est branché à un écran. Mais cela devrait changer avec les prochains Atom x3. Rappelons au passage qu’Intel n’est pas le premier à avoir une telle idée. Microsoft propose la même chose avec Continuum et Motorola, il y a quelques années, a eu une idée plus ou moins similaire avec l’Atrix 4G.

Si l’idée est extrêmement intéressante, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un prototype et que les contraintes sont nombreuses. Comme son nom l’indique, Intel Big Screen nécessite… un smartphone équipé d’une puce Intel. Tous les smartphones basés sur une architecture ARM (autrement dit les processeurs Exynos, Snapdragon et Mediatek) sont écartés d’office. Enfin, outre les caractéristiques techniques nécessaires (les portS HDMI sont inexistants sur les smartphones), la version d’Android d’Intel doit certainement être lourdement modifiée. On peut donc imaginer que cette fonctionnalité arrivera plus tard que tôt sur des smartphones équipés de puces Intel. Qui a dit que le MWC ne faisait pas rêver ?