Microsoft vient d’annoncer une vague de licenciement massif : plus de 18 000 salariés devront quitter l’entreprise d’ici les prochains mois. La raison provient notamment du rachat de Nokia et de l’intégration des équipes scandinaves dans le giron de la firme de Redmond. L’autre conséquence de ce rachat, c’est l’arrêt de la gamme Nokia X, les smartphones sous Android de la marque. Microsoft préfère se concentrer sur les Windows Phone et devrait se servir de la base des Nokia X pour en faire des Lumia d’entrée de gamme.

Nokia X2

Microsoft vient d’annoncer deux mauvaises nouvelles : la suppression de 18 000 postes ainsi que l’arrêt des Nokia X, les smartphones sous Nokia X Platform, une version maison d’Android AOSP. Suite au rachat de Nokia par Microsoft, on se demandait ce qu’il allait advenir des Nokia X utilisant un système d’exploitation concurrent de Windows. Stephen Elop, ancien PDG de Nokia, avait alors tenté de rassurer en indiquant vaguement que Microsoft allait continuer d’assurer le support pour les Nokia X sous Android. Quelques semaines plus tard, Microsoft annonçait le Nokia X2, un nouveau smartphone sous Android. Mais celui-ci devrait être le dernier smartphone Android à être vendu par Microsoft.

Les Nokia X remplacés par des Lumia

Dans deux lettres successives (disponibles ici et ), Stephen Elop et Satya Nadella, le PDG de Microsoft, ont réalisé une annonce qui ne laisse pas planer le doute. La conception des Nokia X sera bel et bien abandonnée par Microsoft, mais la firme continuera à vendre et à supporter les Nokia X déjà existants. On peut donc se demander si le Nokia X2 sortira des usines puisqu’il n’est pas disponible, mais existe bel et bien puisqu’il a été présenté publiquement. Il est supposé sortir en septembre prochain.

On devrait toutefois retrouver la base matérielle des Nokia X sur des futurs Windows Phone, car les deux cadres ont annoncé que les futurs produits et designs Nokia X seraient transformés en Windows Phone de la gamme Lumia. Microsoft espère ainsi proposer des Lumia encore moins chers que l’entrée de gamme actuelle composée par le Lumia 630. Un Lumia 530 semble être en préparation et on peut donc s’attendre à des Lumia avec des composants issus d’un Nokia X2 voire d’un hypothétique Nokia X3 qui serait dans les cartons et qui aurait été réaffecté à la gamme Lumia. Ces nouveaux Windows Phone devraient donc être disponibles à un prix qui devrait tourner aux alentours de 100 euros. Un choix qui va dans le sens de la stratégie low-cost mise en place par Microsoft avec les OEM et que nous avions évoqué dans cet article.

La stratégie logicielle et low-cost de Microsoft

Ce choix de Microsoft d’abandonner les Nokia X et l’univers Android n’est pas dénué de sens pour plusieurs raisons. Tout d’abord, Android est un concurrent de poids à Windows Phone et Microsoft se serait tiré une balle dans le pied en continuant à vendre des téléphones équipés d’un OS concurrent. On pouvait penser que Microsoft fermerait les yeux sur ce point puisqu’Android permet tout de même d’utiliser les services de Microsoft comme la suite Office ou OneDrive. Mais le principal argument de Nokia X Platform était l’intégration des applications Nokia dont la division qui les développe n’a pas été rachetée par Microsoft. La firme de Redmond n’avait donc quasiment plus aucun intérêt à conserver cette offre contrairement à des Windows Phone d’entrée de gamme. Ces derniers pourront être distribués massivement grâce à leur faible prix, avec tous les services de Microsoft activés par défaut.