Microsoft vient de dévoiler un nouveau smartphone sous Android : le Nokia XL 4G. Il n’est pas si nouveau que cela puisqu’il reprend la base du XL que nous connaissons, en lui ajoutant le support des réseaux mobiles très haut débit et quelques nouveaux composants. On pourrait bien être en présence du dernier terminal sous Android que Microsoft dévoilera.

Nokia-XL-4G

Dans deux lettres envoyées aux employés de Microsoft et Nokia, Stephen Elop et Satya Nadella avaient annoncé l’abandon des Nokia X sous Android. Cette décision n’était pas si surprenante que cela puisque Nokia a été racheté par Microsoft et la firme de Redmond tente tout pour mettre en avant ses Windows Phone. Les Nokia X représentent donc une concurrence à abattre. Mais dans un dernier souffle, le site chinois de Nokia vient de mettre en ligne une nouvelle fiche produit : celle du Nokia XL 4G. Ce « nouveau » smartphone pourrait bien être la dernière nouveauté de Nokia dans le monde Android, en attendant la sortie du Nokia X2, dévoilé avant l’annonce d’abandon d’Android par Microsoft et donc Nokia.

Quad-core, 1 Go de RAM et 4G

Le Nokia XL 4G reprend la base du Nokia XL que l’on connaît déjà et que nous avons d’ailleurs testé pendant le mois de juillet. Mais certains composants comme le processeur ou la mémoire vive ont évolué. En effet, si l’écran de 5 pouces conserve une définition de 800 x 480 pixels, le SoC vient toujours de chez Qualcomm mais laisse de côté le S4 Play et ses deux cœurs Cortex-A5 cadencés à 1 GHz pour le remplacer par un Snapdragon 400 avec quatre cœurs Cortex-A7 cadencés à 1,2 GHz. La mémoire vive passe quant à elle de 768 Mo à 1 Go. La réactivité du terminal (l’un de ses gros points faibles) devrait connaître un bond en avant assez conséquent avec ces deux changements.

Pour le reste des caractéristiques, on est face à un Nokia XL standard : 4 Go de stockage, support des micro-SD jusqu’à 32 Go, Wi-Fi 802.11 b/g/n (2,4 GHz) et Bluetooth 4.0. La batterie conserve une capacité de 2000 mAh. Le Nokia XL 4G est livré avec Nokia X Platform 1.1 et non pas la version 2.0 annoncée avec le Nokia X2. Dommage. Le terminal supporte bien entendu la 4G mais se limite pour le moment aux bandes de fréquences chinoises. On ne sait donc pas encore si Nokia commercialisera le Nokia XL 4G en dehors de l’Asie. Point étonnant : le poids du smartphone baisse par rapport à la version 3G en passant de 190 à 158 grammes. A part une erreur sur la fiche technique, on ne voit pas trop comment expliquer ce chiffre.

Le prix et la disponibilité du terminal n’ont pas encore été annoncés.