Nokia tiendra une conférence aux États-Unis la semaine prochaine. La marque finlandaise se garde bien d’en préciser le contenu exact, même si l’on peut déjà deviner quelques éléments.

Invitation Nokia

Au beau milieu d’un climat où les dirigeants de Nokia multiplient les petites sorties pointant vers le retour de la marque finlandaise sur le segment de la mobilité, hors du giron de Microsoft, une invitation vient de commencer à arriver chez certains médias américains. Elle les convie à un événement « VIP » organisé à Los Angeles le 28 juillet prochain. Une date chargée puisqu’elle accueillera à la fois une conférence OnePlus et un événement Motorola.

Intitulée Nowhere, Now Here, la conférence paraît renvoyer au service de cartographie Here Maps, à vendre depuis le printemps et autant convoité par Uber – dont l’offre n’a semble-t-il pas été retenue – que par des constructeurs automobiles. Toutefois, on peut largement douter que Nokia organise ce type d’événements pour évoquer une transaction financière. On pense plus naturellement à l’annonce de nouveaux produits permettant à la marque d’être « désormais présente » sur le sol américain. Rappelons en effet que depuis le rachat de sa division mobile par Microsoft, la part de Nokia encore indépendante n’a que très peu travaillé sur des produits. On l’a essentiellement vu via Here Maps, un lanceur d’applications baptisé Z launcher, ainsi que la tablette Nokia N1. Et cette dernière, fabriquée et commercialisée par Foxconn, disposant d’un accord d’exploitation de la licence Nokia, est réservée à l’Asie. Avec l’organisation d’un événement américain, on peut donc espérer à la fois un retour de Nokia sur le marché occidental, mais aussi la conception maison d’un nouvel appareil à ses couleurs – d’après les derniers bruits de couloir, un smartphone, donc. Quoi qu’avec un peu d’imagination, on discerne ce qui ressemble à deux lentilles sur l’invitation de Nokia : il pourrait donc tout aussi bien s’agit d’un casque de réalité virtuelle.