Maintenant que l’arrivée d’HMD, et le retour de la marque Nokia, sur le marché du smartphone est actée, la communication commence. La marque annonce un partenariat avec Google et Foxconn pour le développement de sa gamme.

Nokia-Lumia-Nigeria-Launch-teaser-e1352894629650

Le fabricant Finlandais HMD prépare actuellement son entrée sur le marché avec notamment l’annonce de ses premiers smartphones Android sous la marque Nokia au début de l’année 2017. La firme terminait hier l’acquisition d’une licence exclusive de la marque Nokia sur le marché des smartphones et des tablettes pour les 10 prochaines années.

 

Miser sur les points forts de Nokia

À cette occasion, les dirigeants de HMD et notamment le CEO Arto Nummela, un ancien de Nokia, a répondu aux questions de Bloomberg.

L’homme souhaite capitaliser sur la bonne image de marque de Nokia dans le monde et les qualités reconnus, d’après lui, de ses terminaux dans l’histoire de la téléphonie mobile : la simplicité d’utilisation, la qualité du design et la fiabilité. Il indique que les smartphones d’HMD seront fidèles à l’héritage de Nokia. Sur les trois prochaines années, HMD investira plus de 500 millions de dollars pour vendre ses appareils mobiles.

Plus de 16 ans après sa sortie, Nokia reste, entre autres, connu pour le célèbre Nokia 3310 réputé indestructible sur Internet et dont on se rappelle, avec une forte dose de nostalgie, une autonomie qui pouvait durer plus d’une semaine. La batterie est justement le principal point faible des smartphones depuis la sortie de l’iPhone en 2007. Bien qu’on se soit habitué à recharger nos smartphones tous les soirs, peut-être qu’HMD arrivera à se différencier sur ce sujet.

 

Un partenariat avec Google et d’autres grands noms

Dans son dernier communiqué de presse, HMD explique qu’il a signé de multiples partenariats avec des géants de l’industrie comme Nokia bien sûr, mais aussi Foxconn, qui assurera l’assemblage des smartphones, et plus surprenant, Google. Si le communiqué ne donne pas plus de détails sur l’implication du géant de la recherche, Reuters précise que le système d’exploitation des prochains smartphones HMD seront conçus avec Google.

On imagine donc que la version d’Android installée sur les smartphones devrait être très proche de la version d’origine d’Android. Une personnalisation limitée à quelques améliorations, à l’image de ce que propose Lenovo sur les smartphones Moto ou BlackBerry sur sa gamme DTEK, permettant d’assurer un suivi rapide des futures mises à jour d’Android.

 

Les concurrents des Google Pixel ?

Si les premiers nouveaux smartphones sous la marque Nokia misent réellement sur la fiabilité, la simplicité, la qualité et un logiciel mis à jour régulièrement, HMD pourrait rapidement gagner des points auprès des fans d’Android qui pourrait y voir le remplaçant idéal de la gamme Nexus, après la sortie d’un Pixel hors de prix.

Vivement le Mobile World Congress pour en savoir plus, HMD sera présent sur place avec un stand, et FrAndroid sera là pour couvrir l’événement.