La marque Nokia sera bientôt de retour sur le marché du smartphone par le fabricant finlandais HMD. Le patron de la firme en dit plus sur ce lancement très attendu. La société devrait se différencier autrement que par la fiche technique.

nokia216_banner_01

Arto Nummela, le CEO d’HMD, a répondu aux questions de The Economic Times concernant l’arrivée sur le marché du smartphone de la société en 2017 sous la marque Nokia.

 

Un lancement global avec l’Inde en ligne de mire

On apprend d’abord que HMD se lancera très rapidement dans un grand nombre de marchés. On imagine que la marque ne manquera pas l’occasion d’un lancement en Europe ou la marque Nokia reste très forte, mais veut d’abord viser l’Inde. Il s’agit d’un marché en pleine expansion où Nokia, avant le rachat de la division mobile par Microsoft, faisait de bons résultats, notamment sur le marché du feature phone.

L’enjeu pour HMD sera donc de convaincre les utilisateurs de feature phone Nokia de basculer vers les smartphones de la marque. La concurrence sera très rude sur un marché qui compte déjà des acteurs comme Lenovo, Samsung ou Xiaomi. En attendant le lancement de son premier smartphone, Arto Nummela indique que de nouveaux features phone qui était en développement chez Microsoft seront bientôt annoncés par HMD.

 

HMD ne fera pas « la course aux GHz et MP »

S’il est bien trop tôt pour que le patron d’HMD puisse discuter des caractéristiques techniques des futurs smartphones de la marque puisqu’ils ne sont pas attendus avant le MWC de Barcelone en février prochain, Arto Nummela a donné quelques indices intéressants sur l’orientation de la société.

Il indique que HMD ne fera pas la course aux caractéristiques techniques, mais se concentrera sur ce qui fait la réputation de Nokia : un design unique, une simplicité d’utilisation et une qualité de fabrication premium. Dans des marchés comme l’Inde, il veut que les produits d’HMD soit très compétitifs sur le positionnement prix. La marque Nokia est connue pour un catalogue de produit visant toutes les gammes de prix et HMD veut poursuivre ce chemin.

La marque devrait donc miser sur une différenciation de ses produits par leurs design et leur fiabilité plutôt que par une fiche technique impressionnante sur le papier. Florian Seiche, président d’HMD et ancien de HTC et Microsoft, insiste que le fabricant supprimera le « désordre » que l’on peut retrouver sur les smartphones de la concurrence, en particulier en Inde. L’interface logicielle d’Android devrait donc être très légère, ce que l’on avait déjà perçu de la forte implication de Google dans le développement des smartphones.