Nokia a obtenu un nouveau brevet sur les appareils flexibles, un domaine dans lequel travaille la marque depuis de nombreuses années.

Bien longtemps avant sa disparition du marché du smartphone et le rachat de sa branche mobile par Microsoft, Nokia travaillait à la conception d’appareils flexibles. La marque présentait par exemple le Nokia Morph un premier prototype de téléphone pliable, dès 2008.

 

Nokia obtient un nouveau brevet sur les appareils flexibles

Avec le retour de la marque sur le marché par HMD, il semblerait que Nokia planche à nouveau sur ces technologies. L’entreprise finlandaise a en effet obtenu un nouveau brevet du bureau américain en charge des brevets, qui concerne la création d’un appareil pliable.

Dans ce brevet, on voit un appareil capable de se refermer sur lui-même grâce à l’utilisation d’un écran flexible. Le but serait donc de faire rentrer nos appareils de plus en plus grands, dans nos poches. Le téléphone à clapet pourrait-il faire son grand retour ? Comme la plupart des brevets touchant au design des appareils, ils sont volontairement vagues pour avoir une interprétation la plus large possible. De plus, avec ce type de brevet, les entreprises n’expliquent pas comment ils vont réussir à fabriquer l’appareil.

 

Vers des smartphones Nokia pliables ?

Avec sa collection de brevets dans le domaine, comme celui concernant une batterie flexible déposée en 2014, nous imaginons que Nokia pourrait aider HMD à se concevoir un tel appareil. Après tout, l’accord entre les deux entreprises prévoit justement que Nokia licencie ses brevets à HMD pour protéger ses produits juridiquement.

Il faudra sans doute se montrer patient avant l’éventuelle annonce d’un tel appareil. Quoi qu’il en soit, les smartphones flexibles semblent être l’une des prochaines tendances à venir sur le marché. Samsung pourrait être le premier à se lancer dès la fin de l’année, et de récentes rumeurs indiquait qu’Apple, Google, LG et Microsoft travaillaient également sur ces technologies.