Dans une interview pour un site indien, le patron d’HMD révèle l’ambition de la firme de commercialiser deux produits haut de gamme pour deux marchés différents.

Le Nokia 8 pourrait ne pas être le seul smartphone haut de gamme lancé par HMD cette année. Lors d’une interview avec le site NDTV, Arto Nummela, le patron d’HMD a dévoilé une partie de la stratégie du fabricant.

 

Deux types de flagships bien différents

L’essentiel de l’interview concerne le retour de la marque Nokia sur le marché du smartphone avec le lancement des Nokia 3, 5 et 6, et plus précisément la stratégie d’HMD pour s’attaquer au marché indien.

À la fin de l’interview en revanche (à 19:20), le journaliste demande à Arto Nummela quel genre de flagship HMD pourrait développer pour le marché : un smartphone haut de gamme misant sur un rapport qualité/prix à l’image de OnePlus, ou un smartphone très haut de gamme misant sur l’innovation et retirant le prix de l’équation ?

Arto Nummela répond de façon très simple « les deux » et explique que HMD veut innover et apporter des fonctionnalités jamais vues sur un smartphone haut de gamme, « ce que l’on devrait attendre de Nokia ». Mais le fabricant ne veut pas oublier les clients qui ne veulent pas investir trop et avoir un smartphone « suffisant » sur tous les critères.

 

Le Nokia 8 serait-il le flagship accessible ?

D’après les dernières rumeurs, le Nokia 8 semble plutôt correspondre à la seconde catégorie définie par Arto Nummela. Il s’agit d’un smartphone haut de gamme intégrant de très bons composants, comme le Snapdragon 835, mais qui ne semble pas proposer d’innovation particulière. Son prix de vente en Europe serait situé entre 550 et 600 euros, ce qui en ferait un flagship accessible comparé à la concurrence.

Un rendu supposé du Nokia 9

Tout cela voudrait donc signifier qu’HMD préparerait un autre smartphone haut de gamme bien plus à la pointe de l’innovation, mais dont le prix de vente sera probablement bien plus élevé.

Pendant un temps, les rumeurs concernant un Nokia 9 parlaient d’un produit intégrant un écran sans bordures, une option à la mode en 2017 sur les produits haut de gamme, et évoquaient un prix de vente au-dessus des 700 euros. Cela correspondrait au discours d’Arto Nummela.