Tout juste après son officialisation, plusieurs de nos confrères étrangers ont eu la chance de pouvoir prendre en main le Nokia 8, le premier flagship sous Android de la marque.

Crédit : Trusted Reviews

Le Nokia 8 a enfin été officiellement présenté par HMD et nous avons comparé ses caractéristiques à celles du OnePlus 5. En attendant de pouvoir le prendre en main nous-même, voici un tour d’horizon de ce qu’en a pensé la presse étrangère.

Design

Le Nokia 8 est un smartphone haut de gamme fabriqué à partir d’un bloc d’aluminium 6000. GSMArena note que les smartphones haut de gamme récents utilisent de l’aluminium 7000 pour éviter les torsions. On espère donc que le Nokia 8 ne sera pas victime d’un bendgate comme l’iPhone 6 en son temps.

Crédit : Trusted Reviews

Tous les sites s’accordent à dire que le design du téléphone est très réussi, bien qu’il soit passé de mode à cause de l’utilisation d’un écran aux larges bordures. L’appareil photo à l’arrière ressort légèrement de 0,4 mm du châssis. Dernier regret, le Nokia 8 n’est pas très résistant à l’eau avec une certification IP54 loin de la certification IP67 ou 68 proposée par bon nombre de ses concurrents.

Crédit : CNET. Les couleurs proposées sont réussies

Ce qui a convaincu les journalistes c’est son ergonomie une fois en main et la qualité de fabrication perçue, qui semblaient toutes les deux être très convaincantes. Android Authority trouve toutefois que le châssis est assez glissant à cause de son revêtement brillant (proposé uniquement sur certains coloris).

Crédit : Stuff

Écran

Pour son premier flagship, HMD n’a pas fait le choix d’un écran OLED comme beaucoup de ses concurrents, mais plutôt d’un écran LCD IPS classique. Cet écran de 5,3 pouces QHD (2560 x 1440 pixels) n’est pas non plus borderless, une tendance de 2017.

Crédit : Trusted Reviews

Le site TrustedReview note que l’écran du Nokia 8 est lumineux, il devrait atteindre les 700 nits ce qui sera idéal pour une lecture en plein soleil, et que ses couleurs sont vives. Le téléphone intègre la fonction coup d’œil pour afficher des notifications sur l’écran de veille, similaire au Always-On (après tout Nokia en son temps était l’un des premiers à proposer cette fonction).

Il faudra attendre des tests plus précis avec l’aide d’une sonde pour en savoir plus sur les qualités de cet écran, son contraste et sa réactivité.

Performances et logiciel

Crédit : Stuff

Le Nokia 8 intègre une puce Qualcomm Snapdragon 835 avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage UFS. Certains marchés auront également droit à une version équipée de 6 Go de RAM et 128 Go de stockage, mais sa disponibilité n’est pas encore claire.

Le smartphone tourne sous Android 7.1.1 sans aucune interface logiciel de la part de HMD si ce n’est l’installation d’une application Camera personnalisée. Le fabricant promet une mise à jour très rapide vers Android O dès qu’il sera disponible.

Crédit : GSM Arena

Les premiers tests de GSM Arena sur Basemark OS II, Antutu et GeekBench confirment tous que le Nokia 8 se place dans le peloton de tête du marché des smartphones. Il semble proposer des performances équivalentes aux meilleurs smartphones du marché comme le Galaxy S8 ou le Sony Xperia XZ Premium. Il vaut mieux ignorer la position du OnePlus 5 dans ce classement.

 

Appareil photo

Crédit : Ars Technica

L’appareil photo du Nokia 8 pourrait bien être son plus grand point faible. Bien que Carl Zeiss soit de la partie pour l’optique, sur le papier l’appareil photo du Nokia 8 ne fait pas rêver.

On parle ici d’une solution à deux appareils photo au dos de l’appareil. Le premier de 13 mégapixels avec ouverture f/2,0, des photosites de 1,12 µm et une stabilisation optique, et le second est un capteur monochrome de 13 mégapixels sans stabilisation.

Ars Technica a pu rapidement comparer des photos prises avec le Nokia 8 et avec le Google Pixel, l’un des meilleurs smartphones en photographie du marché. Le Nokia 8 est bien capable de prendre des photos dans la moyenne, mais le cliché du Google Pixel contient bien plus de détails et de contrastes.

Disponibilité et prix

HMD a annoncé que le Nokia 8 sera en vente dès le début du mois de septembre pour un prix conseillé de 599 euros.

 

Conclusion

Dans la majorité, les journalistes ayant pris en main le Nokia 8 ont été convaincus par ce premier contact avec l’appareil. Ils tempèrent cependant tous leur jugement à cause du prix de lancement de 599 euros, jugé un peu trop cher pour concurrencer efficacement OnePlus.

L’appareil photo du Nokia 8 et l’absence de certaines touches comme l’étanchéité du châssis ou un écran sans bordures risquent d’empêcher le nouveau flagship de concurrencer correctement les produits haut de gamme des concurrents.

Si l’autonomie et l’appareil photo ne sont pas trop décevants, le Nokia 8 devrait tout de même être un choix solide pour les utilisateurs qui veulent un téléphone à jour, avec l’interface d’origine d’Android et des patchs de sécurité récents.

Les prises en main en vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid