Le Nokia 8 ne prendra pas en charge Treble et Juho Sarvikas, Chief Product Officer de HMD Global, le fabricant du smartphone, nous explique pourquoi.

Qu’est-ce que le projet Treble ?

Le projet Treble est sans aucun doute le changement le plus important de l’histoire d’Android sur le plan technique depuis la création du système d’exploitation il y a 10 ans. Derrière ce nom se cache une nouvelle architecture des partitions qui permet d’isoler une partition pour le logiciel propre au matériel d’un smartphone, les pilotes du SoC et du modem par exemple, et donc de faciliter l’installation de mise à jour. Cette nouvelle architecture devrait également donner une nouvelle vie aux ROM alternatives.

Les fans d’Android sont donc très intéressés par le support de Treble dans leurs smartphones. En effet, si un smartphone nativement sous Android 8.0 Oreo a l’obligation d’implémenter Treble, c’est le cas du Sony Xperia XZ1 par exemple, ce n’est pas une obligation pour les smartphones mises à jour vers Android 8.0 Oreo, comme le Nokia 8.

Juho Sarvikas nous confirme et explique pourquoi Treble ne sera pas de la partie

Avec son interface proche de celle de Google, les utilisateurs du Nokia 8 ont tout naturellement interrogé HMD pour savoir si le fleuron intégrait cette fonction. Sur le forum officiel de la marque, un modérateur expliquait que Google ne prend en charge Treble que pour les smartphones lancés avec Android 8.0 Oreo. C’est faux, dans la mesure où l’Essential Phone et le Huawei Mate 9 sont devenus compatible Treble avec leur dernière mise à jour.

Souhaitant en savoir plus sur le sujet, nous avons posé la question à Juho Sarvikas, responsable HMD Global des produits Nokia. Sa réponse est à la fois claire et complète.

Il explique que pour prendre en charge Treble, un smartphone doit proposer une partition dédiée au Vendor (les fameux pilotes, une partition majoritairement écrite par le fabricant du SoC, Qualcomm donc) et une interface entre le système et cette partition. Or, le Nokia 8 ne prévoit pas une partition pour le Vendor, et il est impossible de repartitionner le stockage du smartphone avec une mise à jour OTA (over the air).

Cela veut dire que pour implémenter Treble, HMD devrait proposer un outil pour ordinateur qui supprimerait la mémoire du téléphone, le reformaterait et installerait correctement Android avec le support de cette fonction. Une opération très complexe pour un produit grand public, qui ouvrirait la porte à un risque de rendre inopérant l’appareil (risque de brick), ce qu’une grande marque comme Nokia ne se risquera donc pas à faire.

Dans une seconde réponse, il rappelle que Treble n’apporte rien de visible pour l’utilisateur. Cela signifie simplement que le travail de suivi sera plus important pour HMD que pour ses concurrents compatibles Treble sur les futures mises à jour. Les développeurs de ROM alternatives qui espèrent beaucoup de Treble ne seront sans doute pas d’accord avec cette déclaration.

Les Nokia 2, 3, 5, 6 et 7 également concernés

Bien que la réponse de Juho Sarvikas ne concerne que le Nokia 8, il y a fort à parier que cela soit valable pour tous les appareils de la marque sortis sous Android 7.0 Nougat. On imagine mal HMD implémenter une fonction sur un smartphone entré de gamme, et pas sur son fleuron.

Ce distinguo concernant Treble donne un sérieux avantage logiciel aux appareils nativement sous Android 8.0 Oreo. C’est pour cela que nous pointons du doigt depuis plusieurs mois les smartphones qui sortent encore sous Android 7.0 Nougat, alors que d’autres fabricants comme Sony et Huawei ont fait l’effort de proposer la nouvelle version du système nativement.