DJI vient d’annoncer le Manifold, une plateforme de développement basée sur la puce Tegra K1 de Nvidia et capable d’être intégrée au drone Matrice 100. Le Tegra K1 permet de réaliser des calculs complexes pour rendre le drone intelligent et autonome.

large_Manifold-6

Après un partenariat avec Intel pour la plateforme de développement Guidance intégrant des caméras, DJI est allé voir du côté de Nvidia avec la puce Tegra K1 en version 32 bits que l’on connaît déjà au sein de la Shield Tablet. DJI compte ainsi que les développeurs puissent utiliser les quatre cœurs Cortex-A15 d’ARM mais surtout les 192 unités de calculs du GPU Kepler (avec une puissance de 236 GFLOPS) pour des tâches complexes. Le constructeur met l’accent sur le traitement d’images haute définition en temps réel. Il devient, par exemple, possible d’analyser le flux de différentes caméras afin de faire prendre des décisions au drone par l’intermédiaire de puissants algorithmes. Le drone se dirige vers un obstacle ? Il suffit de le faire changer automatiquement de cap ou d’altitude. Plus facile à dire qu’à faire avec les systèmes traditionnels, mais on se dirige progressivement vers les drones autonomes.

A lire sur le sujet : En 2015 les drones autonomes prendront leur envol

DJI double Percepto

Nvidia a prouvé que ses puces mobiles étaient extrêmement puissantes dans le domaine du calcul GPU, bien plus que la concurrence. Et c’est justement le GPU qui sera en charge de traiter les images en temps réel. On a déjà pu voir quelques démonstrations dans le domaine de l’automobile avec le grand frère plus puissant, le Tegra X1 lors du CES en janvier dernier. Dans le domaine des drones, le projet Percepto est encore à l’état de développement et devrait voir le jour en février 2016 si tout se passe bien. Le Percepto est similaire au Manifold de DJI puisqu’il intègre également un Tegra K1 pour analyser le flux des diverses caméras afin de rendre les drones autonomes.

Manifold Nvidia

549 euros et une disponibilité immédiate

Manifold est basé sur Ubuntu (avec un SDK pour permettre aux développeurs d’illustrer leur créativité) et consomme 15 watts en charge. Ses dimensions plutôt compactes (11 x 11 x 2,6 cm pour un poids de 200 grammes) permettent de l’intégrer au drone Matrice 100. Le Manifold est vendu 549 euros auxquels il est possible d’ajouter 1 099 euros pour le système Guidance qui intègre les caméras et la puce Intel et 3 599 euros pour le drone Matrice 100. Le prix à payer, pour le moment, pour profiter d’un drone complètement autonome.