Nvidia a bien présenté une nouvelle version de sa box sous Android TV au CES 2017, mais les nouveautés sont plutôt décevantes puisque le fabricant se contente d’une nouvelle manette et d’une mise à jour du logiciel.

shield_tv

Comme prévu, Nvidia a profité du CES 2017 pour annoncer une révision de sa Nvidia Shield TV, sans conteste le meilleur appareil sous Android TV disponible à ce jour grâce à sa très puissante puce Nvidia Tegra X1.

 

Une nouvelle box sans aucune nouveauté

Tellement puissante que Nvidia a semble-t-il juger que sa puce annoncée il y a deux ans lors du CES 2015 est toujours suffisamment au gout du jour pour être intégrée dans la nouvelle Shield TV de 2017. En faite, Nvidia a jugé sa box tellement bonne qu’il n’a tout simplement rien changé entre 2015 et 2017.

shield_tv_front

En regardant de plus près la fiche technique, on constate que la norme de HDMI passe de l’HDMI 2.0 à l’HDMI 2.0b pour prendre en charge une norme HDR supplémentaire, le Hybrid Log-Gamma. Une nouveauté qui ne demande aucun changement matériel, mais seulement une mise à jour firmware du chipset HDMI.

 

Android 7.0 Nougat avec des suppléments

La vraie nouveauté finalement de cette Nvidia Shield TV Édition 2017, c’est l’intégration native d’Android 7.0 Nougat avec quelques suppléments de la part du fabricant. Évidemment, la marque américaine continue son excellent support de la première Shield TV qui aura elle aussi le droit à une mise à jour courant janvier. Mise à jour qui apportera aussi probablement le support complet de la 4K pour l’ancien modèle.

Android 7.0 Nougat devrait notamment apporter à Android TV le support du PiP (Picture in Picture) qui permet de lancer deux applications simultanément à l’écran, mais Nvidia n’en fait pas mention dans sa présentation.

Cette nouvelle version d’Android permet également à Nvidia d’intégrer Google Assistant ce qui donnera une nouvelle utilité au micro intégré dans la télécommande et la manette de l’appareil. Il sera notamment possible de prendre le contrôle de son installation domotique. Il est question d’un support de Samsung SmartThings, Philips Hue et de Nest.

Enfin, Nvidia proposera de nouveaux jeux exclusifs pour Android avec cette mise à jour comme Tomb Raider, Shadowgun Legends ou The Witness. Malheureusement, il s’agit toujours de jeux assez anciens que les fans auront probablement déjà achetés sur PC ou sur console.

 

Une toute nouvelle manette de jeu

S’il fallait désigner le plus gros défaut de la première itération de la Nvidia Shield, ce serait sans doute la manette fournie avec. Alors que les manettes proposées par Microsoft sur la Xbox One et Sony sur la PlayStation 4 ont fait de gros progrès en termes d’ergonomie, la solution de Nvidia n’était franchement pas très agréable en main.

shield_remote_cont_voice_bubble2x

La nouvelle manette semble avoir fait une vraie cure d’amincissement avec notamment la disparition du gros pavé entre les deux branches sous la manette. Elle apporte également le support mains libres similaire à ce que l’on connait sur smartphone. La commande « Ok Google » devrait donc permettre de réveiller la manette et commander sa box à la voix avec Google Assistant.

Une vraie nouveauté bienvenue est sans doute l’ajout de l’infrarouge qui devrait permettre de contrôler la télévision directement depuis la manette ou la télécommande Nvidia.

 

Aucun changement de prix

Si Nvidia n’a apporté aucun changement matériel au cœur de sa box, il a aussi décidé de ne pas vraiment changer son prix de vente. La nouvelle Nvidia Shield TV est en effet annoncé à partir de 229,99 euros pour la version 16 Go avec la nouvelle manette incluse et la télécommande.

shield_tv_box

Même si la télécommande avait été offerte avec la machine lors de certaines promotions, elle n’était jusque là pas intégrée de base dans le pack. Cependant, la précédente version de la Nvidia Shield TV 16 Go était commercialisée à 199 euros sans la télécommande, Nvidia facture donc son cadeau 30 euros.

Les précommandes pour la nouvelle version de la Nvidia Shield TV ouvrent dès aujourd’hui pour une sortie prévue dès le 16 janvier. La version équipée d’un disque dur 500 Go devrait arriver plus tard dans le mois, sans plus de précision.