OnePlus pose désormais des protections d’écran sur les One qu’il expédie à ses clients. Un petit cadeau qui a conduit Carl Pei à justifier sa démarche, quitte à vexer son partenaire Corning au passage.

oneplus one

Il aura carrément fallu une déclaration officielle de Carl Pei pour éclaircir ce petit détail qui jette un soupçon sur la marque OnePlus. Car les tout derniers smartphones de la firme chinoise sont équipés d’office d’une protection d’écran, soit un film transparent collé sur la vitre de OnePlus One, quand bien même celui-ci dispose d’un écran Gorilla Glass 3.

Si Carl Pei a pris la parole sur le réseau social, c’est essentiellement parce que les plus soupçonneux pensaient avoir reçu des téléphones aux écrans reconditionnés, lesquels sont traditionnellement recouverts de ce type de films protecteurs, ce que le responsable de OnePlus dément naturellement. Pour justifier ce choix, quand les problèmes logiciels en rapport avec l’écran se sont multipliés ces dernières semaines, Pei invoque la résistance du Gorilla Glass aux rayures, mais pas aux chocs, tandis qu’il souhaite éviter que le verre ne se brise en cas de chute. Ce qui n’est d’ailleurs pas du goût de la firme américaine Corning, qui rappelle la résistance de son Gorilla Glass 4 aux chutes… tandis que le OnePlus est doté d’un Gorilla Glass 3. On peut du moins se douter que c’est bien cette génération de verre résistant qui équipera le futur OnePlus 2, présenté le 28 juillet et dont on connaît déjà quelques éléments.

Quoi qu’il en soit, l’ajout de tels accessoires aux OnePlus a de quoi jeter le soupçon sur la marque. Si les One ne sont pas particulièrement réputés pour leur fragilité, la question du taux de retour réel des smartphones pour cause de bris de leur écran se pose désormais. À moins que OnePlus, à l’aube du lancement d’un nouveau smartphone, ne cherche tout simplement à écouler des protections d’écran bientôt obsolètes en faisant un petit geste commercial auprès de ses clients actuels…