Alors que le OnePlus 2 vient tout juste d’être présenté, le fondateur de la firme chinoise tease déjà ses projets futurs, et notamment le prochain smartphone prévu pour cette année.

Carl Pei

Après plusieurs semaines de teasing et de buzz, OnePlus a enfin annoncé la semaine dernière son tout nouveau smartphone, le OnePlus 2. Pas encore sorti, certains critiquent déjà le « flagship killer 2016 », en raison de certains manques, comme l’absence de puce NFC ou de système de rechargement rapide. Dans une interview donnée à USA Today, Carl Pei, fondateur de la marque, s’est étendu sur ces critiques, tout en révélant des informations sur le prochain smartphone de la marque.

Au cours de cette discussion, l’homme d’affaires a avoué une nouvelle fois que sa marque compte commercialiser un second smartphone cette année, indiquant espérer une mise sur le marché pour Noël. Dans son esprit de teasing, il prend le temps de préciser que ce nouveau téléphone pourrait être plus puissant que le OnePlus 2… ou peut-être pas. Derrière cette annonce de Normand, il indique également que le choix de son téléphone quotidien sera difficile une fois que les deux appareils seront disponibles.

Lire également : Prise en main OnePlus 2

Ce n’est pas réellement une surprise pour ceux qui suivent l’actualité de la marque puisque Carl Pei a déjà évoqué ce troisième smartphone à plusieurs reprises (la dernière fois étant en juillet dernier). En janvier, il précisait même que ce mystérieux appareil devrait être destiné à un public différent, attachant plus d’importance à l’esthétique qu’aux caractéristiques techniques.

Les raisons de l’absence de NFC

Si le trublion chinois n’a pas changé ses plans depuis cette annonce, le prochain smartphone pourrait donc ne pas embarquer de puce NFC, tout comme le OnePlus 2. Carl Pei possède néanmoins une bonne excuse à ce sujet. Il indique en effet que peu d’utilisateurs se servent réellement de cette technologie pour le moment, et qu’elle ne devrait réellement exploser qu’avec l’arrivée d’Android Pay, le service de paiement sans contact de Google. D’après lui cependant, celui-ci ne devrait pas être adopté avant 12 à 18 mois, ce qui laisse le temps à la marque de sortir un OnePlus 3 doté de cette puce. Concernant la recharge rapide en revanche, rien n’est précisé.

Enfin, pour conclure sur une anecdote, Carl Pei possède une vision très précise de l’avenir et annonce à USA Today que d’ici 5 ans, il ne restera que trois marques, Apple, Samsung et OnePlus. Il va même jusqu’à comparer le marché à celui des sodas, dont le monopole est aujourd’hui détenu par Coca Cola et Pepsi. Souhaitons-le-lui.