On peut dire qu’il y aura eu bien des rumeurs autour de ce OnePlus 3, désormais officiel. Le smartphone de la marque chinoise vient prendre la relève d’une cuvée 2015 comprenant un OnePlus 2 et un OnePlus X, mais, surtout, cherche à talonner les fleurons de marques telles que Samsung ou LG. Le OnePlus 3, toujours un flagship killer ?

oneplus-3

Les rumeurs ont été si nombreuses que l’on savait déjà presque tout du OnePlus 3, le nouveau smartphone de la marque chinoise. Un appareil haut de gamme, qui se veut à la hauteur de Galaxy S7, LG G5 ou encore HTC 10. Et pour cause : il mise sur un design soigné, sur un SoC très performant et sur une surenchère de RAM.

Qu’on se le dise, ce n’est pas tout à fait au niveau de son écran que le OnePlus 3 se montre le plus séduisant, puisque le smartphone arbore, dans un boîtier entièrement métallique qui n’est pas sans rappeler la série HTC One, un écran de 5,5 pouces… « seulement » Full HD. Un choix intéressant en ce qui concerne les performances de l’appareil, mais peu judicieux pour qui s’intéresse de près à la réalité virtuelle, même si le choix d’une dalle Super AMOLED reste le bienvenu. Le tout prend place dans un boîtier fin de 152,7 x 74,7 x 7,35 mm pour 158 grammes.

Le Snapdragon 820, oui, mais avec 6 Go de RAM

oneplus-3-3

Côté performances, OnePlus propose un couple intéressant, puisqu’il a opté pour un SoC Qualcomm Snadragon 820 combiné à 6 Go de mémoire vive, ce que l’on n’a que peu vu, à part sur un Zuk Z2 Pro dont la sortie hors des frontières chinoises n’a toujours pas été évoquée. À cette ardoise s’ajoutent un espace de stockage de 64 Go, sans port microSD, mais aussi un connecteur USB Type-C 2.0, une batterie assez classique de 3000 mAh et le support des trois bandes de fréquences 4G françaises (en catégorie 6). À noter également, le OnePlus 3, qui embarque un capteur d’empreintes digitales, est également doté d’une puce NFC. Il tourne sous une version d’OxygenOS basé sur Android 6.0.1.

Comment le OnePlus 3 se différencie-t-il de ses concurrents, hormis par sa grande quantité de RAM ? On peut souligner notamment sa compatibilité avec la charge rapide Dash, qui vient concurrencer le QuickCharge 3.0 de Qualcomm et le VOOC d’Oppo. Ce système promet la charge de 60 % de la batterie du téléphone en 30 minutes, mais aussi une charge rapide même lorsque le smartphone est utilisé pour des usages tels que le jeu ou le streaming vidéo.

Une partie photo soignée

oneplus-3-2

Un mot enfin sur l’un des points sur lesquels OnePlus insiste le plus : la photographie. Le terminal est ainsi doté d’un appareil photo dorsal de 16 mégapixels signé Sony (un IMX298), celui du Huawei Mate 8 et du Xiaomi Mi 5 notamment. L’appareil est doté d’un autofocus à détection de phase, d’un système de stabilisation optique et permet de réaliser des clichés en RAW. Quant à l’appareil photo frontal, il embarque des pixels de 1,4 micron, avec un capteur de 8 mégapixels Sony IMX179.

Une disponibilité sans invitations

OnePlus 3

Le OnePlus 3, et c’est certainement son principal atout, sera disponible dès ce 14 juin, à la fin de sa conférence d’annonce, sur le site de OnePlus. L’appareil coûtera 399 euros (ou 399 dollars de l’autre côté de l’Atlantique) en gris ou en doré, et sera disponible chez Colette, à Paris, dès le 15 juin.