En 2015, OnePlus sortait non pas un, mais deux téléphones. Si le OnePlus 2 vient d’assister à la naissance de son petit frère, le OnePlus X quant à lui n’aura pas de successeur.

OnePlus X design 5

Hier, la marque chinoise OnePlus a présenté son nouveau flagship, le OnePlus 3, dont le test complet est déjà disponible dans nos colonnes. À cette occasion, Engadget a eu l’occasion de s’entretenir avec Pete Lau, CEO de l’entreprise, à divers sujets.

Celui qui nous intéresse ici concerne le OnePlus X, le smartphone pour esthètes lancé par la marque l’année dernière, misant avant tout sur son design au détriment des composants, moins évolués que ceux du OnePlus 2. Si certains doutes étaient déjà permis, c’est désormais officiel, le OnePlus X n’aura pas de successeur.

A lire : Le OnePlus X six mois plus tard

Priorité au flagship

Pete Lau explique cette décision par la volonté de l’entreprise de « consolider ses fondations » en se concentrant essentiellement sur sa lignée de flagships, dont le OnePlus 3 est le dernier représentant en date. Un plan sur le long terme qui vise à marquer le marché.

L’un des tournants de cette vision consiste à fusionner les équipes d’Oxygen OS (la ROM internationale des smartphones OnePlus) et d’Hydrogen OS (la ROM chinoise). Cela pourrait peut-être accélérer le développement de ces firmwares, OnePlus ne s’étant pas particulièrement démarqué sur sa rapidité à déployer Marshmallow sur le OnePlus 2. L’accent sera également porté sur le service après-vente ainsi que les produits dérivés, comme des sacs promouvant la marque.