Si la plupart attendent sagement leurs mises à jour en OTA pour n’avoir qu’à cliquer sur une notification pour faire évoluer le firmware de leur téléphone, il est possible dans bien des cas de forcer cette mise à jour. OnePlus par exemple propose généralement ses fichiers en avance, permettant à chacun d’installer manuellement ses mises à jour.

Mise à jour du mardi 5 juillet à 17h10 : OnePlus a pour le moment stoppé le déploiement de la mise à jour en raison de certains problèmes rencontrés par les utilisateurs du mobile. Aucune nouvelle date de déploiement n’a pour l’heure été fournie. 

oneplus-3-recovery copy

Si vous êtes pressés de profiter d’une mise à jour sur votre OnePlus 3, il vous suffit de l’installer vous-même. La manipulation n’est pas très compliquée, mais nécessite cependant de faire attention à sélectionner les bons fichiers pour éviter les catastrophes. En outre, il n’est pas obligatoirement nécessaire de passer par des modifications avancées (root, recovery alternatif…) puisque le recovery natif suffit.

Première étape : récupérer les fichiers

À cause du chiffrement des partitions, il n’est plus possible désormais d’installer un fichier de mise à jour directement depuis la mémoire interne du téléphone comme c’était le cas auparavant, et vous aurez donc besoin de l’Android Debug Bridge (ADB) sur votre ordinateur. Pour cela, téléchargez les outils de ligne de commande du kit de développement Android sur le site officiel.

adb-fastboot-tools

Installez (ou décompressez) l’ensemble, puis téléchargez votre fichier de mise à jour et déplacez-le dans le dossier platform-tools de ce SDK. Vous trouverez le fichier de mise à jour correspondant à votre téléphone sur le site de OnePlus, sur les forums officiels, ou sur XDA.

Nota Bene : même une mise à jour depuis une Full ROM ne touche pas à la partition data de votre téléphone et n’efface donc pas vos données personnelles. Attention cependant, une mauvaise manipulation est vite arrivée, de même qu’un bug, et vous pourriez avoir à réinitialiser complètement votre téléphone.

Deuxième étape : préparer le téléphone

Pour fonctionner correctement, ADB nécessite quelques préparations supplémentaires. En plus des drivers du téléphone (qui devraient s’installer automatiquement lors du premier branchement à l’ordinateur), vous devez passez ce dernier en mode débogage USB. Pour cela, rendez-vous dans la section « À propos du téléphone » des paramètres, puis cliquez 7 fois sur « Numéro de build ». Un message devrait alors vous confirmer que vous avez accès aux options pour développeurs.

Retournez dans les paramètres, puis dans les options pour développeurs activez le Déverrouillage OEM et le Débogage USB. Si rien de plus ne se passe, débranchez puis rebranchez le téléphone au PC, une pop-up devrait s’ouvrir vous demandant de valider cet ordinateur. Cochez la case et cliquez sur OK.

Ça y est, votre téléphone est prêt !

Troisième étape : le flash

1. Sur le téléphone

On va maintenant passer aux choses sérieuses ! Pour cela, éteignez complètement votre OnePlus 3, puis redémarrez-le en mode Recovery en laissant appuyés les boutons Power et Volume-. Pour naviguer dans ce menu, utilisez les touches de volume pour vous déplacer et la touche Power pour valider. Si vous avez besoin de retourner en arrière, un clic sur la touche capacitive de droite suffit.

Le premier écran du mode Recovery propose trois langues (chinois simplifié, traditionnel ou anglais). Si tout apparaît en chinois, c’est que vous avez maintenu trop longtemps la touche Power. Pas de panique, un simple retour en arrière vous permettra de sélectionner l’anglais.

Branchez votre téléphone à l’ordinateur puis choisissez l’option Install from ADB, que vous confirmerez à l’écran suivant en choisissant OK. Vous voilà en mode sideload. Notez qu’à cette étape, le retour ne fonctionne pas et il vous est nécessaire de redémarrer le téléphone si vous souhaitez accéder à un autre menu (si votre téléphone n’est pas reconnu par exemple).

2. Sur l’ordinateur

Lancez maintenant une fenêtre de Terminal (Mac OS : CMD + espace et tapez « Terminal ») ou d’Invite de Commande (Windows : Win+R et tapez « cmd ») et dirigez-vous dans les dossiers à l’aide des commandes cd (sur Mac OS) ou dir (sur Windows) afin d’atteindre le dossier du SDK intitulé platform-tools.

Une fois celui-ci atteint, rentrez la commande suivante :

(Sous Windows : ) adb devices

(Sous Mac OS : ) ./adb devices

Une « liste des appareils attachés » devrait apparaître. Si celle-ci est vide, vérifiez que vous avez bien configuré votre téléphone.

Utilisez ensuite la commande adb sideload nom_du_fichier pour installer votre mise à jour. Dans le cas de la mise à jour vers OxygenOS 3.2.0 cela donne :

(Sous Windows : ) adb sideload OnePlus3Oxygen_16_OTA_010_all_1607012342_741e629725ed457b.zip

(Sous Mac OS : ) ./adb sideload OnePlus3Oxygen_16_OTA_010_all_1607012342_741e629725ed457b.zip

Astuce : pour éviter d’avoir à rentrer le nom du fichier au complet, rentrez les premières lettres puis appuyez sur la touche Tabulation.

terminal-MAJ-OnePlus

Patientez quelques minutes le temps que le chargement se passe puis redémarrez votre téléphone lorsque celui-ci vous le demande. Il vous faudra patienter encore un peu, le temps que toutes les applications se mettent à jour pour cette nouvelle version du système, puis vous pourrez profiter de votre mise à jour !

oneplus-systeme-a-jour