Longtemps indiqué dans les rumeurs, il semblerait bien que OnePlus souhaite sauter sa 4e génération de smartphone pour directement sortir le OnePlus 5.

OnePlus travaille actuellement pour terminer la conception du OnePlus 5, son nouveau smartphone haut de gamme qui doit remplacer le OnePlus 3T lancé en fin d’année 2016. Ce nouveau smartphone fait l’objet de plusieurs rumeurs concernant ses caractéristiques techniques, mais aussi concernant son nom commercial. En effet, la rumeur veut que OnePlus saute le chiffre 4 pour passer directement du OnePlus 3T au OnePlus 5.

Deux raisons sont évoquées expliquant cela. D’abord, le fabricant considérerait le OnePlus 3T comme étant le OnePlus 4, et il serait donc logique de nommer le 5e OnePlus, le OnePlus 5. L’autre est une raison qui est récurrente dans les rumeurs concernant les marques asiatiques : dans plusieurs langues, comme le chinois et le japonais, la prononciation des mots « 4 » et « mort » sont très proches.

 

La certification chinoise confirme le nom

Le site PhoneRanx rapporte que le nouveau smartphone de OnePlus a reçu sa certification en Chine.

Malheureusement, cette certification ne nous donne pas d’information concernant la fiche technique de l’appareil. En revanche, elle semble confirmer le nom commercial du téléphone. En effet, on peut y lire que l’appareil certifié porte le numéro de modèle OnePlus A5000.

En sachant que A3000 et A3010 sont les numéros de modèles respectifs du OnePlus 3 et du OnePlus 3T, il est facile de conclure que le nom commercial du OnePlus A5000 sera probablement OnePlus 5.

 

Un smartphone encore mystérieux

Contrairement au Samsung Galaxy S8, qui a eu le droit à d’innombrables fuites, on en sait encore très peu concernant le OnePlus 5. Ce smartphone devrait être annoncé dans quelques semaines pour une sortie, en général, pendant l’été.

Aux dernières nouvelles, il serait équipé d’une puce Qualcomm Snapdragon 835, d’un écran 5,5 pouces 2560 x 1440 pixels sans bordures, de 8 Go de RAM et d’au moins 64 Go de stockage. Des caractéristiques de premier plan qui pourraient en faire le flagship killer de l’année.