OnePlus a annoncé la publication du code source du noyau, ce qui ouvre la porte aux développements de ROM alternatives.

Aussitôt le OnePlus 5 annoncé et testé, que les équipes de développement du fabricant publient le code source de son noyau.

Ce noyau est particulièrement important, car il contient les pilotes des composants essentiels du smartphone comme l’écran, le modem, l’audio ou l’USB. Android, le système d’exploitation repose sur le noyau qui forme une fondation pour le logiciel, et une passerelle entre matériel et logiciel.

La mise à disposition du code source de ce noyau par le fabricant d’un smartphone est un signal fort à la communauté des développeurs indépendants qui vont pouvoir créer des ROM alternatives, ou adapter celles qui existent déjà comme LineageOS.

OnePlus continue donc sa stratégie très ouverte qui permet au fabricant de se placer en quelque sorte comme le remplaçant de la gamme Nexus de Google : des smartphones haut de gamme moins cher que la concurrence, utilisant un Android fidèle à celui de Google, et ouverts aux développeurs tiers.

Reste maintenant à savoir si le OnePlus 5 sera assez populaire pour générer une attente de la part des utilisateurs avancés, et donc justifier une demande auprès des développeurs. D’après les résultats des OnePlus 2 et 3 en la matière, il ne semble pas qu’il y ait lieu de s’inquiéter.

À lire sur FrAndroid : Kernel et Android : Qu’est-ce que c’est et pourquoi le modifier ?