OnePlus a fourni une explication officielle pour justifier pourquoi OxygenOS récoltait un très grand nombre d’informations sur les appareils de la marque chinoise.

OnePlus 5

Récemment, un spécialiste en sécurité informatique avait découvert que les appareils de la marque OnePlus collectaient un très grand nombre de données. En effet, le système d’exploitation de ces terminaux, OxygenOS, s’est avéré être plus qu’indiscret en envoyant aux serveurs de OnePlus tout un tas d’informations telles que les IMEI, adresses MAC, IMSI, numéros de téléphone, SSID des réseaux Wi-FI ou encore l’heure exacte d’ouverture des applications.

Ces révélations ont logiquement soulevé des inquiétudes auprès des utilisateurs et l’entreprise chinoise s’est vue obligée de s’expliquer sur la question. Un porte-parole officiel de OnePlus nous a ainsi affirmé la chose suivante :

Nous transmettons en sécurité deux flux d’informations (en protocole HTTPS) sur un serveur Amazon. Le premier est un flux d’information que nous collectons pour pouvoir améliorer précisément notre logiciel, en fonction des comportements d’utilisateurs. Vous pouvez désactiver ce premier flux dans « Paramètres -> Avancés -> Rejoignez le programme d’expérience utilisateur ». Le second flux concerne des informations sur le téléphone, que nous collectons pour améliorer le service client.

Autrement dit, OnePlus affirme que la logique ici n’est pas de partager — ou revendre — les données d’utilisateurs avec des tiers. Par ailleurs, comme on peut le lire dans The Verge, le cofondateur de l’entreprise, Carl Pei, a promis que le programme d’expérience utilisateur allait être amélioré et que sa firme allait arrêter de collecter les numéros de téléphone les adresses MAC et les informations sur les réseaux Wi-Fi.

À lire sur FrAndroid : Test du OnePlus 5 : plus qu’un tueur, le smartphone de l’année