C’est désormais la marque à suivre, les smartphone annoncés en Chine finissant par trouver le chemin de l’Occident par le biais de l’importateur Oppo Style, accessible notamment dans les pays francophones. Alors que le N1, initialement annoncé en Chine, fera son entrée sur la scène internationale le 10 décembre prochain, c’est aujourd’hui l’Oppo R1 qui se dévoile publiquement.

Oppo R1

Le prochain terminal d’Oppo est d’ores et déjà prévu pour la deuxième moitié du mois de décembre, comme l’a confirmé la marque en postant une photo du R1 sur le réseau social Sina Weibo. La marque chinoise, qui avait laissé entrevoir une photo de son R829T il y a quelques jours, devrait commercialiser l’appareil sous le nom de Oppo R1, comme en témoigne le dernier visuel publié par la firme chinoise.

L’androphone, dont on ignore les détails exacts, devrait arborer un écran de 5 pouces, devrait a priori afficher une définition assez frustrante de 960 x 540 pixels, quand la tendance actuelle est à voir débarquer des dalles Full HD sur des appareils de ce format. De même, le R1 devrait être équipé d’un processeur quadricœur (probablement un MediaTek MT6589) cadencé à 1,2 GHz, bref des caractéristiques que l’on peut retrouver dans les smartphones d’entrée de gamme tendant vers le milieu de gamme ; on pourra se consoler de cet écran en rappelant que les performances d’un MT6589 couplé à une dalle qHD seront certainement plus enthousiasmantes que dans le cas d’un écran Full HD.

Les photophones, nouveau cheval de bataille d’Oppo

Quel serait l’argument d’un Oppo R1, appelé à prendre la relève de l’Oppo Find 5, pour ne citer que lui ? D’abord son design, puisque l’on peut apercevoir une coque brillante d’aspect vitrifié, pour un style « miroir holographique » – en espérant que les rayures ne soient pas au rendez-vous. Et l’atout principal du smartphone concernerait son appareil photo, Oppo promettant que le R1 sera équipé des mêmes capacités photo que le fameux N1, lequel est supposé délivrer des photos « époustouflantes » dans des conditions de basse luminosité. Le R1 semblant un peu moins évolué en termes de design, puisqu’il n’est pas question de retrouver un appareil photo rotatif sur le R1, et même au niveau de son écran, il devrait en cas de commercialisation internationale rester en-deçà du tarif du N1, soit sous la barre des 449 euros.