On finira bien un jour par connaître le nom de la prochaine version de l’OS de Google, qui oscille actuellement entre Lion et Lemon Meringue Pie. En attendant, Philips a déjà annoncé un premier appareil sous Android L, qui n’est autre qu’un media center. Il faudra donc en toute logique patienter un peu avant de l’acquérir, la firme prévoyant une commercialisation d’ici le premier trimestre 2015.

Philips UHD 880

Philips fait partie des rares constructeurs, cette année encore, à présenter des écrans de type Android TV. En marge de ces téléviseurs, il a présenté à l’IFA un Media Player UHD 880 tout particulier, puisqu’il sera animé par Android L. D’où sa commercialisation au premier trimestre 2015, le nom et la date de sortie de cette version étant encore à définir par Google.

L’UHD 880 renvoie à la particularité de ce lecteur multimédia : il assure la diffusion de contenus UHD / 4K sur des écrans de télévisions, en prenant en charge le standard H.265. Il affiche du 60 fps au maximum, peut recevoir des flux en WiFi, en Ethernet et en USB, et se connecter au téléviseur via une sortie HDMI 2.0. L’intérêt d’un tel boîtier, c’est notamment d’assurer la diffusion de contenus issus du catalogue 4K de Netflix, et d’apporter l’expérience Android sur des Smart TV classiques, et dans sa dernière version. Ceux qui pourront débourser 249 euros en profiteront dès le début de l’année 2015, période à laquelle l’appareil doit sortir en Europe, tandis que les propriétaires d’un téléviseur Phillips UHD 2014 de série 8809, 8909 incurvé, 9109 et 9809, toutes équipées d’Android, se le verront offrir.

Quant aux autres clients de Philips, ils pourront tester Android sans ce boîtier UHD 880, puisque la marque a dévoilé à l’IFA une gamme de 13 téléviseurs équipés de la version 4.2.2 d’Android. Ils mettent notamment l’accent sur le gaming, sous réserve que les jeux tentant l’utilisateur puissent être combinés à une manette classique, par exemple une manette de Xbox. Quelques latences sont à prévoir, mais on apprécie l’arrivée de l’OS de Google dans des TV aux interfaces habituellement aussi austères que complexes. Entre les séries 6809, 7809, 7909, 8809, 8909 et 9109, les caractéristiques vont du plus simple à l’intégration de l’Ambilight (illumination contextuelle) sur quatre côtés, mais toujours avec le support de l’Ultra HD. Les prix manquent encore à l’appel, néanmoins on évoque 2600 euros environ pour le modèle 55 pouces de série 9109 le plus perfectionné de la gamme. Notez pour finir que le boîtier sera également compatible avec les TV UHD de Philips lancées en 2013 et 2014.