La bataille dans le secteur des semi-conducteurs se joue également dans l’automobile. Tesla travaille avec NVIDIA et Peugeot se tourne aujourd’hui vers Qualcomm avec le Snapdragon 820 Automotive.

De l’ARM dans les smartphones et les voitures, d’un point de vue technique, ce sont des besoins assez similaires. Il y a néanmoins une problématique majeure différente : les spécialistes de semi-conducteurs doivent maintenir à jour plusieurs années les solutions qu’ils proposent aux constructeurs automobiles et doivent proposer des solutions modulaires. Il est donc délicat pour Qualcomm et les autres acteurs du marché, comme NVIDIA et Intel, de convaincre les constructeurs automobiles.

20 ans de support dans l’automobile

Nous avions rencontré le PDG de la marque DS (Groupe PSA), il nous expliquait que la durée de vie d’un modèle de voiture est de : « 3 ans et demi environ pour la conception, le modèle est ensuite produit pendant 7 ans, puis il faut compter 10 ans de vie pour le dernier modèle vendu ». Les constructeurs autos doivent donc faire vivre leur modèle, 20 ans.

Ce qui engendre un vrai décalage technologique, il y a 20 ans, en 1997, Internet pointait à peine le bout de son nez avec nos modems 56k.

Pour un constructeur automobile, il est donc stratégique de sélectionner ses partenaires et fournisseurs qui seront capables de supporter au moins 20 ans les solutions embarquées dans les voitures. À ce titre, le Snapdragon 820 Automotive sera intégré dès 2020 dans les nouveaux modèles de Peugeot, pour tout ce qui touche à l’infodivertissement. 

L’infodivertissement dans l’automobile

L’infodivertissement, comme NVIDIA CX, comprend de nombreuses fonctions que l’on retrouve dans la voiture. C’est le logiciel et le hardware qui permettent de connecter, par exemple, votre smartphone à votre automobile. C’est également le système qui contrôle les différents capteurs, tels que les radars, les capteurs photo, les capteurs à ultrasons et les technologies de reconnaissance d’image.

Ce type de solution modulaire propose un ensemble de connectivités (Bluetooth, 4G LTE, WiFi), mais aussi une puissance de calcul qui permettront aux voitures de Peugeot de proposer des fonctionnalités multimédia, mais aussi un système de computer vision et de deep learning pour des fonctions d’aide à la conduite, mais aussi d’autopilote. 

Le Snapdragon 820A ne sera déployé qu’à partir de 2020 chez Peugeot

Pour rappel, le SoC Qualcomm Snapdragon 820A (Automotive) est une variante du Snapdragon 820, un quadri cœurs Kryo cadencé à 2,2 GHz avec une puce graphique Adreno 530 et d’un modem Qualcomm X12 4G (600 Mbit/s en débit descendant et 150 Mbit/s en débit montant).

Les S820A et le S820 sont très similaires, les deux intègrent un coprocesseur Qualcomm Hexagon 680 DSP Vector eXtension pour alléger le processeur principal lorsque le besoin en puissance est moins important.

Nous avions croisé le Snapdragon 820A dans une voiture Chrysler au CES 2017.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid