Dans un document livré aux autorités américaines, Qualcomm révèle malgré lui le nom de certains futurs processeurs.

La guerre juridique entre Apple et Qualcomm bat son plein depuis que ce dernier a demandé l’interdiction de la commercialisation des iPhone aux États-Unis.

Dans un document envoyé à l’ITC, l’International Trade Commission, qui s’occupe aux États-Unis de réguler les importations et les exportations, Qualcomm révèle le nom de nouvelles puces. Fabriqué et assemblé en Asie, l’iPhone est effectivement considéré comme une importation outre-Atlantique, malgré sa conception en Californie.

Qualcomm dévoile de nouvelles puces

À la fin du document, page 30, Qualcomm donne une liste de ses produits protégés par ses brevets. Cette liste ne comprend que les références des processeurs et non leurs appellations commerciales,  la rendant assez difficile à lire.

Plusieurs références du tableau semblent clairement désigner des processeurs qui n’ont pas encore été officiellement dévoilés par Qualcomm. Le plus important d’entre eux est le SDM845 protégé par le brevet 558, qui correspond au Snapdragon 845 qui sera probablement le processeur haut de gamme du fondeur en 2018.

Dans la section des produits protégés par le brevet 936, on trouve une référence au Snapdragon 440 (SDM440), qui sera probablement la prochaine puce entrée de gamme du fondeur.

D’autres processeurs récemment annoncés font également partie de la liste comme le Snapdragon 660 ou le Snapdragon 653. La page web du site de Qualcomm qui renvoyait vers le PDF a depuis été retirée du site, le fondeur n’avait peut-être pas l’intention de dévoiler son prochain processeur dans un document juridique.