À quelques heures de la présentation du nouvel iPhone, Qualcomm met en avant les innovations apportées par Android sur le marché.

Depuis que Qualcomm est impliqué dans une guerre juridique avec Apple, la firme n’hésite pas à faire la promotion de ses partenaires sous Android et Windows, au détriment de la firme californienne. Quand Apple prévoit sa conférence la plus importante de l’année dans quelques heures, Qualcomm n’hésite pas à faire une attaque préventive sur son blog.

Les innovations de l’iPhone X sont déjà sur Android

Dans un article publié sur son site, Qualcomm met en avant des innovations apparues en premier sur des appareils sous Android.  La liste semble avoir été spécifiquement conçue pour cibler les nouveautés attendues de l’iPhone X.

Le tableau mentionne notamment la recharge sans-fil, la reconnaissance faciale, la réalité augmentée et l’utilisation d’un écran OLED. Le fabricant de SoC a aussi souhaité mettre en avant la marque qui a proposé ces innovations en premier ou à titre d’exemple.

Le LG Flex 2 est par exemple mentionné pour l’utilisation d’un écran OLED, alors que Samsung en utilise depuis le Galaxy S. De même, la reconnaissance de l’iris était déjà utilisée sur le Galaxy Note 7, et même le Lumia 950 avant lui. Le pire étant la mention du Qualcomm Reference Design Handset comme appareil où l’on peut trouver un lecteur d’empreintes sous l’écran, alors qu’il ne s’agit pas d’un produit commercialisé.

La fable du lièvre et de la tortue

Avec cette démonstration, Qualcomm semble oublier qu’il vaut parfois mieux intégrer correctement une technologie, plutôt qu’être le premier à l’utiliser. Apple a prouvé plusieurs fois par le passé que la firme savait attendre le bon moment pour lancer ses nouveautés.

On se souvient par exemple que l’iPhone n’était pas le premier smartphone à utiliser un lecteur d’empreintes, mais c’est le produit qui a popularisé ce moyen d’identifier l’utilisateur.