Les résultats financiers du troisième trimestre 2012 tombent, après la mauvaise surprise de Google, Samsung annonce un résultat record. En effet, la firme coréenne vient de gagner 26 % sur un an. Son chiffre d’affaire a atteint 52 180 milliards de wons (36,78 milliards d’euros). Quant à son bénéfice net, il est en augmentation de 91 %, avec 6 560 milliards de wons (4,61 milliards d’euros). Des résultats largement au dessus des attentes du marché.

Comment expliquer ces bons résultats ? En partie par l’augmentation du volume écoulé, 105,4 millions de mobiles (+ 21 % sur un an), mais également le succès de Samsung dans le marché du smartphone. Le géant coréen aurait vendu 20 millions de Galaxy S3 sur les trois derniers mois, à comparer aux 56,7 millions de smartphones vendues sur la même période selon IDC.

Le résultat d’Apple est bien plus décevant sur ce troisième trimestre, en tout cas au dessous des attentes du marché.

En effet, le groupe américain a réalisé un chiffre d’affaires de 35,96 milliards de dollars au quatrième trimestre, presque conforme aux 35,8 milliards de dollars prévu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Malgré des résultats records, Apple a enregistré un bénéfice courant par action trimestriel inférieur de 14 cents à la prévision moyenne des analystes, avec 8,67 cents. Apple a également annoncé pour son exercice 2011-2012 clos fin septembre un bond de 60 % pour son bénéfice net, à 41,7 milliards de dollars, et de 45 % pour son chiffre d’affaires, à 156,5 milliards.

Notez quand même, que les revenus d’Apple sont supérieurs à Microsoft Google et Facebook réunis. Impressionnant. Apple serait assis sur un trésorerie de plus de plus de 100 milliards de dollars, néanmoins cette argent serait stocké en dehors des USA. Le coût fiscal du rapatriement de ce trésor de guerre serait bien plus important, Apple fait donc pression sur le gouvernement américain depuis plusieurs mois. En attendant, Apple utilise deux techniques pour réinvestir ses liquidités : l’acquisition d’entreprise à l’étranger et l’ouverture d’Apple Store. Pratique.