Le Samsung Galaxy S4 a été hacké pour qu’il puisse faire tourner ses 8 coeurs en même temps. Une expérience qui a finalement échoué, le processeur ayant surchauffé et provoqué la destruction du smartphone.

The-processor-of-the-Galaxy-S4-Exynos-5410-aka-5-Octa-Pleasant

Un jeune hacker a réussi à sur-cadencer un Samsung Galaxy S4 afin qu’il puisse faire tourner ses 8 coeurs en même temps. Ceci concerne évidemment la version coréenne du smartphone dotée du processeur Exynos 5 Octa. Un pari risqué puisque le smartphone n’a pas survécu à l’expérience.

La conception du processeur, faite dans les laboratoires de Samsung n’a pas été pensée pour résister à une telle puissance. La puce répond à la norme big.LITTLE d’ARM et ne peut se permettre de faire tourner les huit coeurs en même temps, au risque d’une autodestruction. En effet, l’architecture est composée de 4 coeurs Cortex-A15, qui fournissent les principales performances de l’appareil et 4 coeurs Cortex-A7, qui gèrent les tâches les plus courantes.

L’intérêt d’une telle expérience est à remettre en question puisque le Samsung Galaxy S4 s’en sort déjà très bien. En revanche, cette manipulation peut porter ses fruits sur des périodes très courtes mais finira tout de même par faire rendre l’âme à l’appareil.