La scène s’est déroulée aux Emirats Arabes Unis, après une nuit de charge, une utilisatrice a eu la mauvaise surprise de retrouver le port micro-USB de son Galaxy S4 totalement carbonisé.

Samsung-Galaxy-S4-burst-UAE

Est-ce une loi des séries qui se met en place ? Après le Samsung Galaxy S3, qui avait explosé dans la poche d’une jeune Suissesse, la semaine dernière, c’est au tour d’un S4 de prendre feu. L’histoire se passe aux Emirats Arabes Unis, où une jeune femme a eu la mauvaise surprise de retrouver son smartphone en feu alors qu’elle l’avait laissé branché sur le secteur toute la nuit. La personne, qui a eu l’intelligence de garder son smartphone loin de sa table de chevet, a donc retrouvé le port USB du smartphone, ainsi que le câble complètement brûlés.

L’affaire relève maintenant de la prérogative de Samsung Gulf Electronics, qui a promis d’enquêter là-dessus. Le risque qui, nous l’avons vu la semaine dernière, peut s’avérer dangereux pour les utilisateurs, guette pas moins de 20 millions de possesseurs du smartphone à travers le monde. Pour réparer les dégâts, la jeune Emiratie va recevoir un nouveau smartphone et bénéficier d’une certaine somme d’argent en guise de dédommagement.

Rappelons tout de même, car il ne faut pas céder à la paranoïa, que la plupart des smartphones coupent la charge de la batterie lorsque celle-ci atteint les 100% afin d’éviter la surcharge.