Le constructeur sud-coréen a démenti pousser la fréquence du Galaxy S4 au maximum sur les applications de benchmark.

samsung-galaxy-s4-benchmark-antutu-qualcomm-snapdragon-800

Nous vous parlions il y a quelques jours d’un Luxembourgeois, qui avait découvert que Samsung poussait la puissance du Galaxy S4 à son maximum dans les tests de benchmark. Cette information qui a fait grand bruit, a fini par faire réagir le constructeur coréen, qui a tout de suite démenti (à demi-mot) via un communiqué officiel. En réponse donc à ces allégations, Samsung a déclaré que “dans des conditions normales d’utilisation, le Galaxy S4 pouvait atteindre une fréquence de 533 MHz. En revanche, la fréquence est bridée à 480 MHz pour certaines applications comme les jeux gourmands, afin de réduire la consommation de la batterie en usage prolongé en plein écran”, a déclaré le constructeur dans un communiqué. Les applications concernées par un passage à une fréquence de 533 MHz sont l’appareil photo, le navigateur, le lecteur vidéo et les outils de benchmark.

Par ailleurs, lorsque l’information a été révélée, plusieurs supports ont évoqué un outil marketing, qui permettrait à Samsung de s’auto-déclarer comme le constructeur du smartphone le plus puissant du marché. Il semblerait toutefois que tout cela soit faux. Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires !