Un ancien employé d’Apple vient de passer en terre ennemie. Il s’agit de Tim Gudgel, un des chargés du design des Apple Store, entièrement conçues à l’effigie de la marque à la pomme, qui depuis quelques jours officie pour Samsung. Avec cette opération de débauchage, le Coréen pourrait mettre l’accent sur ses points de distribution.

samsung

Samsung vient de débaucher Tim Gudgel, un employé d’Apple responsable du design des Apple Store. Et cela n’est pas un hasard puisque d’après certains médias, dont les Echos et The Information, Samsung projetterait d’ouvrir lui aussi ses propres magasins consacrés à la vente exclusive des produits de la marque. Tandis que les Echos évoquent une implantation sur « certains marchés étrangers jugés cruciaux« , d’autres médias parlent de l’ouverture de magasins de ce type aux Etats-Unis en particulier. En France toutefois, il existe déjà des enseignes Samsung (la boutique de la Madeleine, à Paris, par exemple), quand la marque se contente surtout de corners dans les enseignes Best Buy de l’autre côté de l’Atlantique.

Samsung, leader sur le marché du smartphone, doit-il consolider son image de marque ?

Le Coréen pourrait donc effectuer un virage stratégique avec la multiplication de points de vente dédiés. Cela permettrait au constructeur de donner plus d’importance à sa marque en tant que telle et à l’image qu’elle véhicule. Il faudra cependant voir si le modèle de distribution choisi par Apple avec ses store peut s’appliquer à Samsung qui n’a jamais eu la même approche.

En ce qui concerne ses ventes, le constructeur asiatique n’a en tout cas rien à envier à Apple. Samsung est en effet leader sur le marché des smartphones avec plus de 30 % de part de marché au troisième trimestre 2013 contre 12 % pour les iPhone selon Gartner. Et l’écart s’est creusé puisqu’à la même période en 2012, les téléphones Apple représentaient plus de 14 % des ventes de smartphones dans le monde. Et si les iPad sont toujours rois sur le segment des tablettes, Samsung talonne de plus en plus son concurrent avec plus de 20 % de PDM au troisième trimestre contre 29 %.