Le Galaxy S5 présenté, il fallait aller voir ce qui se cachait derrière les icônes rondes dévoilées par Samsung en amont de son Unpacked Event. Le Coréen s’est fendu d’une refonte de son interface utilisateur… à voir.

Galaxy S5

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les paramètres du Galaxy S5 revoient nettement la copie habituelle de Samsung. De fait, les habituels toggles laissent la place à des icônes rondes qui nous rappellent les surcouches chinoises en vogue de l’autre côté de la planète, tandis que les paramètres sont eux aussi revus à la sauce arrondie. De quoi se perdre pour les néophytes, la clarté n’est franchement pas de mise dans ce type de design. Néanmoins, l’aspect coloré de la chose peut séduire, d’autant plus que des actions rapides intéressantes sont incluses. Pensons au multi-view, activable depuis ces icônes, ou à la ToolBox, cette sélection d’applications flottantes pouvant être utilisées n’importe où dans le smartphone. Là encore, les QSlide Apps de LG remplissent peu ou prou le même office.

Samsung Galaxy S5

Galaxy S5

Galaxy S5

Si l’écran d’accueil du Galaxy S5 ne tranche pas réellement avec celui d’un Galaxy S4, un swipe de gauche à droite permet d’accéder à la fonction My Magazine. Ici, on obtiendra un flux d’actualités organisées horizontalement à la manière d’un certain BlinkFeed. Cette présentation fait évidemment écho aux Galaxy Tab et Note pro annoncées au dernier CES, lesquelles sont équipées de l’interface Magazine UI. Une bonne idée certes, mais qui manque un peu de cohérence avec la nouvelle barre de notifications en termes de design.

My Magazine

Les panneaux d’accueil ne varient pas de manière notable. On y retrouve la suite d’applications S Health, dont le capteur de fréquence cardiaque qui dispose d’ailleurs de son propre widget, un podomètre, mais aussi un accès à un mode privé destiné aux enfants et diverses petites fonctionnalités plus ou moins utiles ; un port infrarouge est ainsi présent, intéressant pour ceux qui se servent de leur smartphone comme d’une télécommande. Le plus intéressant reste certainement l’Ultra Power Saving mode, soit un mode d’économie d’énergie avancé à retrouver dans les paramètres. Seuls les fonctions dites essentielles sont alors accessibles, en noir et blanc (les pixels noirs de l’AMOLED sont éteints et seul le blanc consomme de l’énergie), et on parle d’une autonomie de 24h avec ce mode pour 10 % de batterie disponibles. L’idée, même si elle va à l’encontre du principe du smartphone, permettra certainement de sauver quelques fins de journée difficiles où il faut à tout prix rester joignable.

Galaxy S5

Votre future télécommande ?

Ultra Power Saving mode

Dernière fonction logicielle qu’il faut remarquer, le lecteur d’empreintes digitales situé sur le bouton Home du Galaxy S5. C’est par un balayage du doigt sur la touche que l’empreinte sera reconnue, pour le déverrouillage du smartphone. Il est possible également de payer des achats via PayPal en utilisant l’empreinte comme signature. Un TouchID amélioré qui n’est pas seulement limité à l’achat d’applications sur un Store quelconque… Rappelons que l’interface de Samsung reste couplée à de l’Android 4.4.2, la dernière version de l’OS.

Galaxy S5

 Retrouvez notre exploration vidéo de l’interface utilisateur du Galaxy S5 :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid