L’étrange fruit de la relation entre un pico-projecteur et un terminal téléphonique vient d’engendrer un nouveau smartphone chez Samsung. Le Samsung Galaxy Beam 2 est officiel, il sera vendu en Chine.

Samsug-gamaxy-beam-2

Un tel smartphone pourrait être à la limite du gadget. Nous avions déjà mis la main sur le Galaxy Beam -GT-I8530-, premier du nom, lors d’un test précédent. Notre conclusion avait été mitigée car si l’utilisation du pico-projecteur était aisée, sa luminosité (15 lumens) laissait à désirer. Voici donc le nouveau, le Samsung Galaxy Beam 2 -SM-G3858-. Les caractéristiques techniques ont été améliorées par rapport à son prédécesseur.

Commençons par le cœur du terminal : la projecteur. Le smartphone emporte un pico-projecteur de la même résolution que l’écran 4,7 pouces, c’est à dire une résolution WVGA (définition 800 x 480 pixels). Samsung ne précise pas la luminosité de son projecteur. Le smartphone est un terminal 3G, animé par processeur quadri-cœur cadencé 1,2 GHz et épaulé par 1 Go de RAM. Le Galaxy Beam 2 emporte également une batterie de 2600 mAh, une caméra arrière de 5 mégapixels, un port de carte micro-SD, le Wi-Fi, le Bluetooth 4.0, le GPS/Glonass. Il sera régi par le vieillissant Android 4.2.2 Jelly Bean. Son poids atteint 166 grammes pour 13,4 cm de long, 7 cm de large et d’une épaisseur de 11,7 mm.

D’après les premières images fournies par Samsung, il semble que des améliorations ont été apportées au pico-projecteur : ce dernier déforme moins la coque arrière que celui du Galaxy Beam 1. Nous le testerons volontiers si l’occasion se présente. Le problème est que le smartphone est annoncé uniquement en Chine et Samsung n’a pas encore dit si les ventes seront étendues au reste du monde.