La firme coréenne Samsung, dans une de ses usines de fabrication au Brésil, a subi l’assaut d’hommes armés qui ont embarqué plus de 40 000 produits. Leur valeur est estimée à 27 millions d’euros.

samsung-logo

À croire que la Coupe du Monde a tellement attiré l’attention au Brésil que certains en ont profité pour préparer de gros coups. D’après une information publiée par Le Monde, une usine de fabrication d’appareils Samsung située à Campinas, dans l’état de Sao Paulo, a été prise d’assaut hier, lundi 7 juillet, par un groupe armé composé d’une vingtaine d’individus. C’est à l’encontre d’appareils électroniques que les malfrats en avaient, et ils n’y sont pas allés de main morte. Ainsi, 40 000 objets se sont volatilisés, pour une valeur estimée à 27 millions d’euros. Evidemment, ce sont les appareils « simples » qui ont fait les frais de ce hold-up : téléphones, ordinateurs portables et tablettes étaient les produits visés.