Annoncé en grand pompe au début du mois de juin, le premier smartphone installé sous Tizen, le Samsung Z, ne sortira finalement pas pendant l’été en Russie. Samsung a décidé de reporter la sortie de son téléphone à une date indéterminée, et la raison principale tient essentiellement à son système d’exploitation.

Samsung Z tizen

2014 ne sera vraisemblablement pas l’année de Tizen. Samsung a en effet annoncé hier au Wall Street Journal que la sortie du Samsung Z, le premier smartphone au monde à disposer de Tizen, a été reporté à une date indéterminée. Selon les informations rapportées par le journal américain, Samsung ne sortira donc pas son téléphone en Russie durant le troisième trimestre de l’année pour « améliorer considérablement l’écosystème de Tizen ». Un passage rapide de cette affirmation au traducteur langue de bois / français nous indique : « Ce n’est pas avec deux développeurs et trois applications qu’on parviendra à concurrencer Android et iOS ». Si Samsung ne communique pas plus sur les raisons qui l’ont poussé à reporter le Samsung Z, il faut savoir que le constructeur coréen a annulé dans la foulée une rencontre de développeurs autours de Tizen qui devaient se rencontrer à Moscou dans les prochains jours.

Est-ce à dire que Samsung abandonne Tizen ? Difficile à dire en l’état et Samsung ne précise absolument rien à ce sujet. Pour le moment, Samsung semble se contenter de l’installer uniquement sur ses montres connectées, où les applications sont moins cruciales pour assurer un succès commercial. Les premières impressions des journalistes sur l’OS mobile du Samsung Z étaient toutefois plutôt positives lors de leurs prises en main en juin dernier. L’interface semblait alors très proche de ce que l’on connaît actuellement avec TouchWiz, mais on ne savait alors pas grand chose de nombre d’applications déjà présentes dans la boutique de l’OS. Le Samsung Z quant à lui est un smartphone de milieu de gamme relativement classique de 4,8 pouces avec un écran HD, un processeur quadri-cœur cadencé à 2,3 GHz (très probablement un Snapdragon 800), une batterie de 2600 mAh et un capteur d’empreintes digitales. Rendez-vous l’année prochaine ?