Samsung nous a invités dans ses locaux parisiens afin de découvrir pour la première fois le mystérieux Galaxy Alpha. L’ambition affichée est simple pour Samsung : sortir un téléphone de 4,7 pouces sur un créneau haut de gamme, apte à concurrencer le futur iPhone 6. Et il faut bien admettre que c’est plutôt convaincant.

alpha15

« Insolite : il conçoit un beau téléphone au sein du département design de Samsung »

« Le design du Galaxy Alpha est une rupture avec ce que faisait Samsung auparavant ». C’est par ces termes que les représentants de Samsung ont commencé la présentation du Galaxy Alpha. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils semblaient vraiment fiers du prochain téléphone haut de gamme du constructeur coréen. Et il y a de quoi. Les premiers instants passés avec le Galaxy Alpha déconcertent : c’est un téléphone fin, rectangulaire, relativement petit et entouré de métal. Ça fait bizarre de l’écrire après toutes ces années, mais, oui, Samsung a fait un réel effort sur le design et, tenez-vous bien, c’est réussi. Avec ses bords en aluminium qui brillent, sa très grande finesse et sa coque piquetée inspirée du Galaxy S5, le Galaxy Alpha tient admirablement bien en main. Mieux, c’est un beau téléphone, vraiment agréable à regarder possédant un côté luxueux qui n’est pas déplaisant. Et c’est bien ce qu’a recherché Samsung : pour concevoir un véritable concurrent au futur iPhone 6, il fallait donner des armes au Galaxy Alpha. Et ces armes, elles passent d’abord par le design.

alpha20

En fait, il y avait longtemps qu’un constructeur majeur de téléphone n’avait pas sorti un « petit » téléphone haut de gamme de moins de 5 pouces. Et c’est bien sur ce créneau que se positionne le Galaxy Alpha. La première prise en main est surprenante. Avec son épaisseur de 6,7 mm et son poids de 115 grammes, on est franchement surpris de la finesse et de la légèreté de l’appareil. Le téléphone tient particulièrement bien en main et se révèle très confortable. L’arrière du téléphone est un exemple d’ergonomie avec sa coque arrière plate et ses bords métalliques légèrement biseautés. On le disait un peu plus haut, c’est un téléphone très carré et très proche de ce que l’on connaît avec l’iPhone 5S par exemple. Samsung a d’ailleurs dû faire quelques compromis pour parvenir à de telles proportions. Ainsi, le port jack déborde légèrement sur la coque, tout comme le port USB, et la batterie n’est « que » de 1860 mAh. Malgré tout, la coque et la batterie sont amovibles, permettant ainsi d’insérer une nano-SIM. Pas de port carte SD en revanche, il faudra faire avec les 32 Go de mémoire interne, sans autre variante présente sur notre territoire. Dans la réalité, comptez plutôt sur 25 Go.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

alpha14
alpha29

On ne l’a pas précisé mais c’est visible sur cette photo, le Galaxy Alpha n’est pas étanche

 

Un 4,7 pouces haut de gamme : une rareté en 2014

Les quelques minutes de prise en main du Galaxy Alpha nous ont donc vraiment convaincus de la qualité de ses finitions. Il suffit de regarder le haut-parleur situé en bas du téléphone dont les trous sont directement percés dans le métal pour s’en rendre compte. Les représentants de Samsung nous ont également assuré que la coque arrière du téléphone, bien que visuellement semblable à celle du Galaxy S5, possède un traitement et une texture différente. Et effectivement, elle nous a semblé un peu plus soyeuse que celle du Galaxy S5. Puisqu’on termine sur ces questions design, il faut également savoir qu’en France le Galaxy Alpha sera commercialisé uniquement en deux couleurs : or et argent (enfin, Silver et Gold si l’on reprend la désignation de Samsung). C’est peut-être un point de vue personnel, mais je trouve que ces deux déclinaisons de couleurs manquent un peu de sobriété. Ce sont des téléphones très brillants et peu discrets. Un coloris noir n’aurait pas été de trop.

alpha26
alpha2

Le Galaxy Alpha devrait également avoir une caractéristique inédite lors de sa sortie en septembre prochain : ce sera l’un des tout premiers téléphones compatibles 4G+ ou LTE-A de catégorie 6, soit des débits descendants jusqu’à 300 Mb/s et des débits montants jusqu’à 50 Mb/s. Autrement dit, le Galaxy Alpha permettra de profiter des zones de très haut-débit lancées par les opérateurs à la rentrée prochaine. Et c’est certainement pour cette raison que Samsung a opté pour processeur octo-cœur Exynos 5430 à 1,3 GHz, dont les performances sont particulièrement prometteuses.

Dernière particularité technique du Galaxy Alpha, il possède un écran de 4,7 pouces de technologie Super-AMOLED d’une définition HD (1280 × 720 pixels) et d’une résolution relativement confortable de 312 ppp. D’un côté, c’est beaucoup moins que la majorité des appareils haut de gamme du moment qui affichent des définitions Full HD, mais d’un autre, c’est amplement suffisant pour un appareil de cette taille. En tout cas, l’écran du Galaxy Alpha ne nous a en aucun cas laissé une mauvaise impression : il est extrêmement lumineux, les couleurs étaient très franches, les angles de visions ne nous ont pas choqué et les reflets étaient ténus. Du tout bon.

alpha24

L’aspect logiciel du Galaxy S5

Pour le reste des composants et des fonctionnalités de l’appareil, c’est très simple : le Galaxy Alpha possède tous les attributs du Galaxy S5. Cela signifie que l’on retrouvera un capteur d’empreintes digitales sur la touche Home, un capteur de rythme cardiaque à côté de l’appareil photo et bien entendu la dernière version de TouchWiz installée sur Android 4.4.4. Du point de vue logiciel, on retrouvera donc l’intégralité des applications et fonctionnalités que l’on a rencontrées dans le Galaxy S5 en avril dernier : mode privé, mode ultra économie d’énergie, My Magazine présent sur le launcher, smart booster, etc. Pas de surprise du côté logiciel, on sait à quoi s’attendre.

alpha19
alpha8

Le Galaxy Alpha devrait normalement sortir durant la deuxième moitié du mois de septembre à un prix encore inconnu. Mais Samsung ne s’en cache pas, le Galaxy Alpha doit être perçu comme un téléphone haut de gamme, ce qui signifie très clairement que son prix devrait être aux alentours de 600 euros.

C’est évidemment très cher, mais il faut rappeler que ce tarif est représentatif des ambitions de Samsung : commercialiser un concurrent sérieux à l’iPhone 6, qui sera annoncé et commercialisé au début et à la fin du mois prochain. Et s’il y a bien un domaine dans lequel Samsung se devait de faire des efforts pour concurrencer la marque à la pomme, c’était bien le domaine du design. De ce point de vue, les quelques minutes passées en compagnie du Galaxy Alpha nous ont franchement séduits : élégant, ergonomique et puissant, il nous tarde de vérifier ces premières bonnes impressions lors d’un test.