Comme prévu, Samsung a profité de l’IFA 2014 pour dévoiler le Galaxy Note 4. Le constructeur coréen se savait attendu et il n’a pas déçu. Il fallait s’en douter après la récente annonce du Galaxy Alpha, Samsung a décidé de faire des efforts de design. Il a aussi beaucoup insisté sur le fait que sa phablette était dotée d’un stylet plus pratique que jamais. Est-ce révolutionnaire ? On en doute un peu. Mais ce Galaxy Note 4 a indéniablement le mérite de l’efficacité.

Galaxy Note 4 IFA-0001

Samsung confirme ses efforts sur le design

Après cette première prise en main du Galaxy Note 4 une chose est désormais confirmée, Samsung abandonne (enfin !) le tout-plastique et compte orner tous ses flagships et téléphones de premier plan de bords métallique. Tout comme le Galaxy Alpha, avec lequel il partage beaucoup de similitudes de design, les contours de ce nouveau Galaxy Note sont désormais intégralement recouverts d’aluminium. Et on le confirme une seconde fois, ces bords tiennent admirablement bien en main, sont tout simplement très beaux et confèrent une classe certaine et appréciable au téléphone. Et comme pour le Galaxy Alpha, il y a de petites excroissances métalliques sur chaque coin du téléphone.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Galaxy Note 4 IFA-0011

Soyons franc et direct, ce changement de design du Galaxy Note 4 par rapport au Galaxy Notye 3 est franchement réussi. Il ressemble désormais plus à un grand téléphone haut de gamme qu’à un gros téléphone doté d’un stylet, ce dont personne ne s’en plaindra. Si Samsung voulait créer un concurrent capable de concurrencer l’iPhone 6 sur le terrain du design, ce Galaxy Note 4 est tout cas bien parti.

Galaxy Note 4 IFA-0020

Le coréen s’est également mis en tête de faire des téléphones plus fins. Avec ses 8,5 mm d’épaisseur, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette phablette de 5,7 pouces est d’une très grande finesse, là encore très appréciable. Une finesse synonyme de légèreté puisque ce smartphone affiche 176 grammes sur la balance. Des dimensions que Samsung a dû payer lors de l’intégration du port jack puisque celui-ci dépasse un peu sur la coque arrière. Rien de grave.

Galaxy Note 4 IFA-0002

Le reste du design de ce Galaxy Note 4 est beaucoup plus classique. La coque arrière est toujours recouverte de ce même faux-cuir confortable que l’on retrouve sur les anciens Galaxy Note. Sur la tranche droite se trouvent les boutons d’allumage du téléphone, et à gauche se trouve le volume. Des boutons que l’on peut toutefois difficilement atteindre avec une seule main tant la taille de l’appareil est encore importante. Peu importe, nous dira Samsung, il y a un stylet pour profiter d’un appareil aussi grand.

Galaxy Note Edge IFA-0011

Le S Pen fait donc logiquement son retour avec le Galaxy Note 4. Le stylet de Samsung a gagné en finesse de pointe et se range toujours dans un compartiment placé en bas à droite de l’appareil. Samsung assure avoir beaucoup travaillé sur sa précision et particulièrement sur la finesse des capteurs de pression du stylet, deux fois plus sensibles sur le Galaxy Note 4 que sur le Galaxy Note 3. Dans les faits, et durant le court laps de temps que nous avons pu essayer l’appareil, c’est difficile à dire. Ce stylet a gagné en tout cas quelques fonctions supplémentaires.

Galaxy Note 4 IFA-0013

Celle que Samsung a mise en avant est la fonction Smart Select. Celle-ci apparaît dans le menu circulaire lors d’un appui long sur le bouton du stylet. Elle permet tout simplement de faire des capture d’écrans précisément délimitées et à la volée sur n’importe quel page ou écran de l’appareil. Et il faut bien admettre que cela fonctionne plutôt bien et devrait permettre de partager plus facilement des bouts de photos, de commentaires, de sites web, etc. Une fois les captures réalisées, ces dernières sont stockées dans une petite icône flottante, et l’on peut ensuite les partager dans des applications dédiées (SMS, emails, réseaux sociaux…).

Galaxy Note 4 IFA-0008

Un écran QuadHD : le minimum syndical du flagship de fin 2014 ?

La guerre des pixels a bien eu lieu. Oppo avait entamé les hostilités avec son Find7 en mai dernier, LG avait continué avec son LG G3 et voilà que Samsung se met aussi aux écrans Quad HD (2560 x 1440). Alors, certes, cet écran est vraiment très beau avec sa technologie Super Amoled mais je serai bien incapable de vous dire si la très haute résolution apporte quoi que ce soit par rapport à un écran Full HD classique. Samsung a indiqué que cet écran de 5,7 pouces bénéficie de la même technologie de dalle Super Amoled que celle rencontrée sur les Galaxy Tab S. Un véritable gage de qualité. Cet écran est par ailleurs orné d’une vitre en 2,5 D, c’est-à-dire qu’elle est très légèrement incurvée. C’est pratiquement imperceptible. Son toucher est en tout cas très agréable.

Galaxy Note 4 IFA-0025

Dernier point notable de cette prise en main, l’interface. Pas de surprise de ce côté-là, il s’agit toujours de TouchWiz installé cette fois-ci sur une version 4.4.4 d’Android. Peu de choses ont changé par rapport à ce qu’on a pu voir sur le Galaxy S5. On retrouve les icônes en flat design, une barre de notification colorée et de nombreuses applications Samsung pré-installées sur l’appareil (dont S Health). Samsung a en revanche travaillé sur ce qu’on pourrait appeler les bons points invisibles de TouchWiz. Et notamment les fenêtres d’applications multiples. Cette fonctionnalité permettant de rétrécir ou d’agrandir et de superposer plusieurs applications l’une à côté de l’autre sur le même écran existe déjà depuis quelque temps dans la surcouche de Samsung. Mais, et Samsung le reconnaît lui-même, la fonctionnalité était toujours trop dure à trouver et manquait d’intuitivité.

Galaxy Note 4 IFA-0016

 

Galaxy Note 4 IFA-0015

C’est désormais réparé avec cette nouvelle version. Dorénavant, il suffit de lancer une application, puis, comme une fenêtre Windows, de faire glisser un coin pour la redimensionner. Le bureau apparaît alors en fond et on peut lancer n’importe quelle autre application en arrière-plan. Et si une application redimensionnée prend encore trop de place, alors on peut tout simplement la transformer en une petite icône flottante qu’un simple clic réactivera. C’est à la fois simple, ingénieux et vraiment pratique. Et cette fois-ci on n’aura plus à se demander dans quel menu est planquée la fonction. Le genre de détail qui tire à la fois parti de la taille de l’écran et de la puissance du téléphone, qu’on apprécie beaucoup sur un tel smartphone.

Galaxy Note 4 IFA-0026

Le reste des améliorations de l’interface est relativement anecdotique. Il est possible de rendre des widgets transparents sur le launcher, de transformer une photo en document grâce à Snap Note (ce que nous n’avons pas réussi à faire lors de notre prise en main soit dit en passant) ou encore de prendre des selfies mode panoramique avec la caméra frontale. Du détail qui fera plaisir à une poignée d’utilisateur.

Galaxy Note 4 IFA-0023

On termine ce petit tour du propriétaire par les composants. Notre version de prise en main était équipée d’un Snapdragon 805 qui rendra le Galaxy Note 4 compatible avec la 4G de catégorie 6 (LTE-Advanced). Nous avons tenté de réaliser un benchmark avec la dernière version d’AnTuTu mais l’application s’est mise à planter à quelques pour cent de la fin du test. Dommage. Ce gros processeur sera en tout cas épaulé par 3 Go de RAM, 32 Go de mémoire interne et deux appareils photo de 3,7 MP en façade et 16 MP sur le dos. La batterie a également été au centre des attentions de Samsung. Celle-ci est de 3220 mAh et devrait, selon les promesses du coréen, être plus endurante de 7,5% par rapport au Galaxy Note 3 et bénéficier d’une nouvelle technologie de charge rapide. Samsung promet ainsi qu’il sera possible de recharger 50% de la batterie en 30 minutes maximum. On se fera un plaisir de vérifier tout cela lors du test.

Galaxy Note 4 IFA-0019

Au final cette première prise en main du Galaxy Note 4 s’est révélée franchement convaincante. Entre un design entièrement repensé, un stylet légèrement amélioré et un écran de qualité, Samsung prépare indéniablement un produit très haut de gamme solide. Le constructeur coréen a en tout cas réalisé un beau travail. Il a corrigé les principaux défauts du Galaxy Note 3 mais a conservé tout ce qui faisait son identité. Sera-ce suffisant pour se positionner face à l’iPhone 6 d’Apple ? Il possède en tout cas déjà un paquet d’arguments en sa faveur.