Le Galaxy Note 4 officialisé par Samsung lors de l’IFA possède un Snapdragon 805 de Qualcomm. Cependant, une version équipée d’un Exynos 5433 a été aperçue à de nombreuses reprises dans les résultats de plusieurs benchmarks. Cette fois-ci, c’est sur le site de Samsung directement que la version 64 bits du Galaxy Note 4 a été listée, de quoi avoir un peu plus de détails.

Galaxy Note 4 IFA-0013

Il semblerait que la version 64 bits du Galaxy Note 4 de Samsung soit sur le point d’être officialisée. En effet, une trace de ce modèle a été trouvée sur le site de Samsung dédié aux codes sources. C’est donc maintenant certain : le géant coréen travaille bien à la conception de sa phablette haut de gamme équipée d’un Exynos 5433. On connaissait déjà les spécifications de ce SoC grâce aux divers résultats de benchmarks qui avaient été réalisés sur ce terminal fantôme, mais le code source de Samsung nous permet d’en savoir un peu plus.

Au niveau du processeur, c’est bien une architecture big.LITTLE qui prend place dans le SoC avec l’utilisation de quatre cœurs Cortex-A57 cadencés à 1,9 GHz pour les tâches les plus gourmandes et quatre Cortex-A53 cadencés à 1,3 GHz pour les tâches les plus légères. On ne sait pas encore si le HMP sera supporté pour permettre à Android de se servir des huit cœurs en même temps, mais c’est très probable. Pour le GPU, on trouve un Mali T760MP de chez ARM cadencé à 700 MHz, mais nous n’avons pas l’information sur son nombre d’unités de calcul. Il devrait toutefois être bien plus puissant que les actuels Mali T6xx. Enfin, si la bande passante mémoire est un peu plus faible que sur l’Exynos 5430 qu’on trouve dans le Galaxy Alpha, les deux SoC partagent la même finesse de gravure de 20nm qui devrait permettre une meilleure autonomie par rapport à la version en Snapdragon 805.

La mauvaise nouvelle, c’est que l’Exynos 5433 ne pourra pas fonctionner en mode 64 bits à l’intérieur du Galaxy Note 4, même avec Android L. La faute au firmware et aux drivers qui fonctionnent en mode 32 bits, à moins que Samsung ne se décide de sortir plus tard un nouveau firmware et de nouveaux pilotes pour prendre en charge pleinement le 64 bits. Toutefois, même en exécutant du code 32 bits, l’Exynos 5433 profitera de la nouvelle architecture des Cortex-A53 et A57 qui promet de meilleures performances avec une efficacité énergétique plus élevée.

Il ne reste maintenant plus qu’à attendre une annonce officielle de la part de Samsung pour savoir dans quels pays la version 64 bits du Galaxy Note 4 se vendra. Le géant coréen est peut-être trop occupé à soumettre des patchs au noyau de Linux pour ses futurs SoC Exynos 7. En effet, on trouve de nombreuses traces d’un Exynos 7420 avec ses cœurs Cortex-A53/A57, son Mali T760 et surtout, sa gestion de la LPDDR4 et la prise en charge totale du code 64 bits.