Samsung vient de publier ses prévisions de résultats financiers pour le troisième trimestre 2014. Et avec une chute du chiffre d’affaires de 20 % et de son bénéfice de 60 %, elles sont alarmantes.

Samsung-logo

Dans le domaine des smartphones la concurrence a du bon pour les consommateurs, mais pas pour Samsung. La société sud-coréenne a publié ce matin les prévisions de ses résultats financiers pour le troisième trimestre de 2014. Des prévisions très mauvaises puisqu’elles prévoient une chute des ventes de l’ordre de 20,45 % par rapport au troisième trimestre de 2013 et un plongeon de son bénéfice d’exploitation de l’ordre de 59,65 % par rapport à la même période l’année dernière. Du jamais vu chez Samsung après des années de croissances insolentes.

résultat financier samsung Q3 2014

Dans son communiqué aux actionnaires, Samsung précise que ces mauvais chiffres sont dus à la concurrence féroce qui agite le marché des smartphones ces derniers mois. « Les marges opérationnelles ont décru du fait des dépenses marketing liées à des promotions agressives et à une baisse du prix de vente moyen. Cette baisse provient d’une baisse du nombre de vente des modèles haut de gamme associés à une baisse du prix des anciens modèles de smarphones ». Un moyen comme un autre de dire que les constructeurs de téléphones chinois comme Huawei, Lenovo ou encore Xiaomi grignotent peu à peu les parts de marché de Samsung et s’emparent surtout des marchés d’entrée et de milieu de gamme.

Pour contrer cette tendance, Samsung indique qu’une nouvelle gamme de smartphones qui disposeront de « nouveaux matériaux et d’un design innovant » est actuellement en préparation et que ces derniers seront des téléphones de milieu et d’entrée de gamme avec « un positionnement fort, aussi bien sur le plan de la fiche technique que du prix ». Il semble donc que Samsung s’apprête bien à commercialiser les fameux Galaxy A3, A5 et A7, ces variantes milieu et entrée de gamme du Galaxy Alpha en rumeur depuis quelques semaines.

Après un deuxième trimestre en berne, Samsung s’attendait toutefois à publier des résultats financiers décevants pour le troisième trimestre de cette année. Ces mauvais chiffres viennent tout simplement confirmer l’état actuel du marché des smartphones sous Android : la baisse des prix généralisée des téléphones, essentiellement due à l’arrivée des constructeurs chinois sur les marchés occidentaux, laisse plus de choix aux consommateurs et l’incite à changer régulièrement de marque. Et il faut bien admettre que sur le créneau des téléphones d’entrée et milieu de gamme, Samsung ne propose actuellement pas des appareils capables de rivaliser avec ses concurrents. Un véritable problème quand on sait que Samsung réalise plus de la moitié de ses bénéfices uniquement grâce à sa branche smartphone. Toutefois, l’arrivée de nouveaux smartphones haut de gamme tels que le Galaxy Note 4 ou le Galaxy Alpha devrait lui permettre de retrouver des couleurs pour la fin de l’année. Mais après ?