La dernière montre connectée de Samsung, utilisable en solo grâce au support d’une carte SIM, a été dévoilée en septembre dernier. Elle s’approche d’une commercialisation mondiale et sera assortie de bracelets supplémentaires.

Samsung Gear S

On attendait, au dernier IFA, une montre baptisée Gear Solo. L’appareil de Samsung prend finalement le nom de Gear S mais, comme prévu, accepte une carte nano-SIM connectée en 3G et embarque un GPS. Cet appareil sous Tizen, à connecter à des smartphones Galaxy, abrite un processeur double-cœur à 1 GHz et affiche diverses informations sur un écran de 2 pouces Super AMOLED légèrement courbé. Ses dimensions globales sont de 58,1 x 39,9 x 12,5 mm, hors bracelet évidemment. Et c’est de ce côté-ci que Samsung UK montre quelques éléments à noter.

La Gear S, attendue cette semaine au Royaume-Uni au prix de 329 livres, et visible en précommandes sur Expansys Europe à 399 euros, sera accompagnée de bracelets personnalisables. Elle sera livrée d’office avec un bracelet noir ou blanc légèrement plus large que son boitier, et il sera possible de la personnaliser avec cinq autres bracelets un peu plus fins et déclinés en cinq couleurs : gris, blanc, noir, bleu et rouge, tous en plastique souple. Leur prix n’a pas encore été communiqué mais, du fait qu’il ne s’agit pas de bracelets de montres standards (ils entourent l’écran de la Gear S), on peut s’attendre à un tarif élevé.

À relire : Prise en main de la Samsung Gear S | Aperçu de la collection Swarovski pour Gear S