On n’y croit presque plus, tant Samsung a repoussé les délais jusqu’aux limites de la mémoire humaine. Reste que pourtant, son premier smartphone sous Tizen, attendu depuis 2013, devrait être présenté le 10 décembre prochain. Sa cible ? Le marché indien.

samsung z tizen

Le Samsung Z prévu pour la Russie l’été dernier.

Entre le programme Android One, le lancement de Firefox OS et bientôt Tizen, si Reuters voit juste, l’Inde est ces derniers temps fort convoitée. On attendait initialement le premier smartphone de Samsung sous son système d’exploitation Tizen en Russie (en tout cas, c’était l’annonce de juin dernier, annulée depuis), avant que le Coréen ne laisse son projet en suspens. À la faveur d’un article publié par un grand quotidien coréen, le Maeil Business Newspaper, Reuters assure que Samsung tiendra une conférence le 10 décembre prochain, en vue de présenter le Z1.

Selon toutes vraisemblances, ce smartphone serait situé sous la barre des 100 dollars, et devrait n’être autre que le SM-130H repéré dans les colonnes de la FCC américaine au début du mois. On s’attend donc à un terminal d’entrée de gamme, double-SIM dont les caractéristiques restent à préciser. On parle déjà d’un processeur quad-core à 1,2 GHz couplé à 512 Mo de RAM, le tout logé sous un écran de 4 pouces à la définition de 480 x 800 pixels, sans oublier un espace de stockage de 4 Go. Rien de bien transcendant pour un smartphone qui, si ces rumeurs s’avèrent, devra affronter une concurrence bien établie. On pense notamment à la marque Micromax, qui s’apprête à lancer une gamme Yu tournant sous Cyanogen, mais aussi à Karbonn et Spice. Face à une concurrence sous Android One un peu mieux équipée, et surtout plus aboutie en termes logiciels, Samsung devra peaufiner ses arguments pour convaincre.