Il semblerait que Samsung ait dans ses cartons un modem Exynos de catégorie 10, capable de rivaliser avec le Gobi 9×45 de Qualcomm pour des débits théoriques de 450 Mbps en téléchargement et 100 Mbps pour l’envoi des données. Une puce taillée pour le futur Galaxy S6 ?

samsung-exynos

Il y a quelques semaines, Qualcomm officialisait son nouveau modem Gobi 9×45. Au programme, le support de la 4G (LTE) de catégorie 10 pour des débits maximums théoriques de 450 Mbps en téléchargement et 100 Mbps en upload. À titre de comparaison, l’actuelle catégorie 6 (4G+ ou LTE-Advanced) se limite à respectivement 350 Mbps et 50 Mbps. Selon le site coréen Naver qui cite des sources proches du dossier, Samsung serait en train de travailler sur un modem Exynos LTE supportant la catégorie 10. C’est fort probable puisque le géant coréen a développé cette année son premier modem, l’Exynos Modem 303 présent dans l’Exynos 5430 du Galaxy Alpha et l’Exynos 7 Octa du Galaxy Note 4.

Si l’on en croit la source, le développement du modem serait déjà très avancé et permettrait à Samsung de l’intégrer dans le prochain Exynos qui équiperait le Galaxy S6 : l’Exynos 7420 dont on a trouvé des traces il y a quelques jours. On ne connaît pas encore la date de disponibilité du Gobi 9×45 qui est actuellement en test chez les constructeurs mais il est possible qu’il se retrouve au côté du Snapdragon 810 de la variante européenne du Galaxy S6. S’il n’est pas prêt à temps, il faudra se contenter de la 4G en catégorie 6 sur la version européenne du flagship de Samsung, contre un modem de catégorie 10 sur la version asiatique. A ce propos, Qualcomm a confirmé à nos confrères de Fudzilla que les terminaux en Snapdragon 810 verraient le jour au premier semestre 2015, n’abordant pas les problèmes rencontrés sur les terminaux de développement.

En revanche, pour profiter de la 4G+ à 450 Mbps en France, il faudra attendre au moins 2016 puisqu’il faut que les opérateurs agrègent 3 bandes de fréquences sur une largeur totale de 60 MHz. Pour le moment, les opérateurs agrègent deux liens sur une largeur totale de 30 MHz. L’arrivée de la bande de fréquence des 700 MHz devrait aider, tout comme le refarming de la bande des 1800 MHz. En Corée, les opérateurs nationaux – dont LG U+ – prévoient d’agréger trois porteuses dès la fin de l’année.