Il semblerait que le Galaxy Alpha soit déjà en fin de vie alors qu’il a été lancé il y a seulement quelques mois. Son successeur ne serait autre que le Galaxy A5, un terminal pourtant moins cher et à la fiche technique bien moins attirante.

Samsung Galaxy Alpha

Le Galaxy Alpha pourrait bientôt quitter les rayons des revendeurs alors que le smartphone de Samsung a été officialisé en août dernier avec une commercialisation qui a débuté courant octobre. Si l’on en croit les informations des sources du site ETNews, Samsung pourrait rapidement cesser la commercialisation du Galaxy Alpha. La société arrêterait la fabrication dès que les matières premières déjà acquises auront été utilisées. La décision a probablement été prise suite à de mauvais chiffres de ventes pour ce terminal qui était censé venir concurrencer l’iPhone 6. Il n’y a qu’à observer les promotions récurrentes sur ce modèle de Samsung pour constater que le mobile s’est insuffisamment vendu.

À la place du Galaxy Alpha, Samsung mettrait en avant le Galaxy A5, un mobile officialisé à la fin du mois d’octobre et qui reprend les codes du Galaxy Alpha : un design similaire avec ses bords en aluminium. Toutefois, les ressemblances avec le Galaxy Alpha s’arrêtent ici puisque le Galaxy A5 est un mobile plutôt orienté vers l’entrée de gamme, vendu aux alentours de 340 euros en Chine. La commercialisation du Galaxy A5 devrait être étendue à davantage de pays dès le mois de janvier et notamment à la Corée du Sud. Une arrivée en Europe est également prévue, mais avec moins de précision si l’on en croit les rumeurs du début du mois.

Selon nous, le Galaxy A5 ne pourra pas remplacer le Galaxy Alpha. Cette tâche sera plutôt dédiée au futur Galaxy A7, pas encore officialisé par Samsung, mais que l’on a déjà vu passer à la TENAA, l’organisme de certification chinois. La fiche technique en fuite fait davantage penser à un mobile haut de gamme, à l’image du Galaxy Alpha. Toutefois, il faudra peut-être revoir son prix à la baisse par rapport à son prédécesseur, afin de ne pas connaître un autre échec lors de la commercialisation.