L’interface TouchWiz de Samsung fait débat. Soit on l’aime, soit on la déteste. Dans tous les cas, on a du mal à apprécier la bonté de Samsung qui livre des dizaines d’applications avec ses smartphones, que certains appellent carrément bloatwares (ou boufficiel). Il semblerait que Samsung souhaite supprimer ces logiciels et les proposer individuellement au téléchargement.

samsung-logo-2013

 

Smart Remote, S Voice ou encore S Health font partie de la liste des applications livrées de base par Samsung. Depuis le Galaxy S5, le géant coréen a un peu réduit la liste puisqu’on trouvait auparavant bien plus de logiciels installés par défaut sur les terminaux de la marque. Toujours est-il que sur certains appareils d’entrée de gamme avec une capacité de stockage limité, on préfèrerait choisir soi-même les applications supplémentaires à installer. Selon les informations récupérées par nos confrères du site Sammobile, Samsung souhaiterait justement laisser le choix à l’utilisateur en proposant ses logiciels (ou bloatware pour les mauvais esprits) au téléchargement. On imagine toutefois qu’une base sera toujours présente puisque certaines fonctionnalités comme Smart Stay (qui permet de laisser l’écran allumé tant qu’on le regarde) sont intégrées plus profondément au système. Dans l’idéal, il serait intéressant de pouvoir désinstaller ce genre de fonctionnalités.

Selon une rumeur précédente, Samsung compte bien se démarquer fortement avec la partie logicielle du Galaxy S6, plus connu sous le nom de Projet Zéro. L’idée : reprendre la partie logicielle et matérielle depuis zéro. Il semblerait que le géant coréen compte optimiser son futur flagship aux petits oignons, en prenant exemple sur le Nexus 6 de Google. C’est un très bel objectif qu’il sera difficile d’atteindre puisque le moindre rajout a pour conséquence d’augmenter la consommation de mémoire vive ou l’occupation processeur. À moins que Samsung ait trouvé la recette magique ! La future version de TouchWiz est donc attendue de pied ferme et pourrait bien séduire de nombreux utilisateurs, si Samsung réussit son pari.