Samsung n’a pas tardé à réagir au rapport de Canalys, le plaçant seulement deuxième vendeur de smartphones au quatrième trimestre en Inde. Le constructeur affirme mener les débats, et de loin.

l_samsung-logo-baie-vitree-650x453

Ne dites pas que Samsung va mal. Hier, on évoquait une étude de Canalys marquant le fait que Samsung n’est vraisemblablement plus leader sur le marché indien. D’après l’institut, c’est désormais Micromax qui mène les débats avec 22 % des ventes sur le dernier trimestre 2014, et grâce à une offre d’entrée de gamme plus en rapport avec les attentes de la société indienne. Mais les chiffres n’ont visiblement pas plu au constructeur coréen, qui les réfute aujourd’hui et affirme être toujours le premier vendeur de smartphones en Inde.

« En 2014, nous avons continué de mener le marché avec des offres novatrices et passionnantes. Notre part de marché en volume de smartphone sur l’année était de 35,7 %, plus du double de notre premier concurrent » a ainsi rétorqué le constructeur. Il s’appuie notamment sur un rapport de l’institut GfK, qui aurait été fait à partir de chiffres directement fournis par Samsung.

Ce sera certainement à IDC, réputé comme le plus fiable, de trancher concernant les parts de marché en Inde. L’institut n’a pas encore publié ses chiffres, mais ils seront sans nul doute très attendus et très regardés.