La coque Nexpaq s’inspire clairement du projet Ara de Google. Elle cherche à apporter de nombreuses fonctionnalités supplémentaires à une poignée de smartphones par le biais d’éléments interchangeables.

Nexpaq

Le projet Ara, montré à diverses phases prototypales depuis l’année 2014, devrait sortir d’ici la fin 2015. Ce projet de smartphone modulaire, permettant à son propriétaire de changer à l’envi les différents composants de son appareil, tous fixés à un exosquelette aux connecteurs intelligents, fait rêver les amateurs de personnalisations comme ceux que la (courte) durée de vie des smartphones d’aujourd’hui déçoit.

C’est très exactement sur l’enthousiasme que suscite le projet Ara de Google que surfe Nexpaq, à l’origine d’une coque du même nom. Celle-ci est actuellement e financement sur la plateforme participative Kickstarter, et propose non plus un smartphone modulable, mais une coque modulable. De base, chaque coque embarque une batterie externe de 1000 mAh, de quoi assurer environ un tiers de charge d’un smartphone d’aujourd’hui, et propose à ses propriétaires de choisir entre douze modules interchangeables pour en inclure six à son squelette. Au menu, on retrouve ainsi une deuxième batterie externe, un amplificateur de haut-parleur, un flash LED, un lecteur de carte micro-SD, un capteur d’humidité et de température, deux boutons de raccourcis logiciels, de la mémoire flash USB, un capteur de qualité de l’air, un alcootest, un mini disque dur et enfin un module vierge, au cas où vous une case resterait vacante.

Nexpaq

Si certains modules se contentent d’une connexion au smartphone par le biais du Bluetooth Low-Energy (capteurs d’humidité et thermomètre, par exemple), les modules dédiés au stockage nécessitent une connexion de la coque au smartphone en micro-USB. Comprenez donc que le Nexpaq n’est pas une coque universelle, et qu’elle est dédiée à une toute petite sélection de smartphones : les iPhone 6, Samsung Galaxy S6 edge et Galaxy S5. Les éléments fonctionnent sur chaque plateforme et une application Android comme iOS sera proposée à leurs acheteurs, afin de contrôler le fonctionnement des modules. Notez que chaque coque peut actuellement accueillir jusqu’à six modules.

L’équipe de Nexpaq en est encore à un stade peu avancé de ses recherches. Elle compte livrer les versions bêta de sa coque et ses modules d’ici novembre 2015 et une version finale en janvier 2016, soit presque deux ans après la sortie du Galaxy S5. Si intéressant soit-il, son projet reste onéreux, puisqu’avec un tarif préférentiel proposé aux premiers backers, un Nexpaq combiné à quatre modules coûte actuellement 89 dollars. Comptez de 3 (pour le module vide) à 29 dollars par élément supplémentaire. Le projet cherche quant à lui à réunir 50 000 dollars avant le 30 mai prochain. Si vous êtes intéressés, il est disponible à cette adresse.